Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Clôture des Assises du tourime : la création d'un comité stratégique de filière annoncée

Arnaud Montebourg et Carole Delga ont participé, le 19 juin, à la clôture des Assises du tourisme à Paris. L'événement a réuni les acteurs du secteur autour de Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et de Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger.

 

 

 

La clôture des Assises du tourisme s'est tenue au Centre de conférence ministériel du Quai d'Orsay, à Paris. ©MAEDI/F. de la Mure

Des décisions pour dynamiser le secteur

L'événement a été l'occasion, pour Laurent Fabius, de présenter une stratégie d’ensemble et d’annoncer une série de décisions destinées à dynamiser le tourisme. Au total, ce sont trente mesures qui ont été annoncés par le ministre des affaires étrangères parmi lesquelles, par exemple, la mise en place de cinq pôles d'excellence dédiés à augmenter la visibilité de l'offre française à l'international, ou encore le lancement d'un plan de déploiement du wi-fi gratuit dans les lieux très touristiques. [Retrouver les mesures clés présentées par Laurent Fabius sur le portail du Gouvernement]

Aujourd'hui, le secteur du tourisme représente plus de 7 % du PIB de la France et regroupe deux millions d’emplois directs et indirects.

Deux tables rondes

Pour cette matinée de clôture des Assises du Tourisme, deux tables rondes avaient été organisées. La première portait sur le thème "Le tourisme, un secteur au coeur de la diplomatie économique". La seconde s'est intéressée aux professionnels, "acteurs d'un secteur économique en mutation". Parmi les intervenants : Augustin de Romanet, président-directeur général du groupe Aéroports de Paris, Christian Mantéi, délégué général d’Atout France ou encore Antoine Cachin, président de l’Institut français du tourisme.

 

Création d'un comité stratégique de filière

Pour structurer la filière, le ministère de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique a créé un outil performant : le comité stratégique de filière.

Carole Delga, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire  :

Voici donc ma proposition : que le secteur de l’industrie touristique, riche des engagements qui seront présentés tout à l’heure par Laurent Fabius, dispose de son propre comité de filière, et  qu’il vienne d’ici quelques mois me présenter sa feuille de route. Ce comité stratégique, je vous invite à venir le construire avec moi. Cet effort de structuration ne doit pas venir seulement d’une personne ni d’une assemblée de quelques privilégiés. Non, c’est une dynamique qui doit infuser et diffuser dans toutes les activités contribuant au tourisme et dans tous les territoires également.

Les vacances sont aujourd’hui devenues un droit. Celui qui en est privé subit un véritable déclassement social. Cet accès aux vacances, le Gouvernement s’est engagé à le soutenir et nous travaillerons sur cette mission avec Arnaud Montebourg, au sein du Ministère de l’Economie. Et je peux d’ores et déjà vous dire que la mobilisation porte ses fruits. Pour la première fois depuis de nombreuses années, en 2013, non seulement le taux de départ en vacances a cessé sa chute, mais il a même connu une légère progression. C’est un signe fragile, certes, mais encourageant, et je resterai mobilisée pour le soutenir :

- D’abord à travers l’offre, et sa visibilité, pour garantir à ceux pour qui le départ en vacances représente un effort significatif, qu’ils ne seront pas déçus dans leur investissement. J’ai le plaisir de vous rappeler le lancement du nouveau programme de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, départ 18 :25, destiné précisément à soutenir le départ en vacances des jeunes. Je viendrai d’ailleurs cet été sur le terrain pour en voir la mise en œuvre.

- Mais également en apportant un encouragement financier au départ en simplifiant et en étendant l’accès aux chèques vacances. Un travail permettant de rendre les exonérations dont ils bénéficient plus lisibles et son accès plus facile sera élaboré d’ici la fin 2014.

La France est riche de son art de vivre et de ses savoir-faire, je pense en particulier à nos artisans et à leurs gestes qui font notre fierté et qui renouvellent des traditions centenaires.  Nous avons la chance extraordinaire de vivre dans un pays que des millions de voyageurs viennent visiter avec des yeux remplis d’émerveillement ; des voyageurs venus d’autres pays, des voyageurs français aussi. Soyons partenaires et renforçons notre partenariat pour faire de cet émerveillement centenaire l’un des leviers du rayonnement de la France !

 

 

Zoom sur les Assises du tourisme

Les Assises du Tourisme, lancées en novembre 2013, avaient pour visée d'élaborer un programme d’actions pour faire de la France une destination d’avenir. Objectif : faire du tourisme un levier encore plus puissant de croissance, d’emploi et de développement des territoires français.

> En savoir plus sur les Assises du tourisme [sur le portail du ministère des affaires étrangères]
 

 

 

 

Presse

 

Chiffres clés du tourisme en France

La France est le pays le visité au monde, avec plus de 83 millions de visiteurs en 2012.

Le secteur du tourisme représente plus de 7 % du PIB national. Il emploie plus de deux millions de personnes, directement et indirectement, réparties dans près de 275 000 entreprises, représentant 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

La France compte 38 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, 45 000 monuments historiques classés ou inscrits  et 4 000 sites et évènements touristiques.

 

 

Aller plus loin

  • [Sur le portail du ministère des affaires étrangères]

Bilan de la consultation nationale menée dans le cadre des Assises du tourisme

 

 

Partager la page