Accueil du portailCIEAccueil › Conseil de l'Immobilier de l'État
Logo du Conseil de l'immobilier de l'État

Conseil de l'immobilier de l'État

Suivre et évaluer la politique immobilière de l'État

Le Conseil de l’immobilier de l’État

Le Conseil de l’immobilier de l’État, organe consultatif placé auprès du ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’État, chargé du domaine, est composé de parlementaires et de personnalités qualifiées dans le domaine de l’immobilier. Il suit et évalue l'avancement de la démarche de modernisation et l'évolution du parc immobilier de l'État et de ses opérateurs. A ce titre, il formule des recommandations stratégiques, des avis sur les textes et principales opérations immobilières. Il est notamment saisi pour avis, par le ministre chargé du domaine, des projets immobiliers importants pour vérifier leur conformité aux orientations stratégiques de la politique immobilière de l'État.

Actualités

Le rapport d'activité 2016 du Conseil de l'immobilier de l'État

Le Conseil de l'immobilier de l'Etat présente chaque année dans un rapport d'activité, la synthèse de ses travaux de suivi et d’évaluation de l'avancement de la démarche de modernisation et l'évolution du parc immobilier de l'Etat.

Moderniser la politique immobilière de l'État

Le 15 mai 2013, le Conseil de l’immobilier de l’État a remis à M. Bernard Cazeneuve, ministre délégué au budget, un rapport présentant cinquante propositions pour moderniser la politique immobilière de l’État.

Moderniser la politique immobilière de l'État (PDF - 591 Ko)

Moderniser la politique immobilière de l'État_synthèse (PDF - 44 Ko)

Discours du Ministre, M. Bernard CAZENEUVE, devant le CIE le 15 mai 2013 (PDF - 122 Ko)

Discours du Président du CIE, Jean-Louis DUMONT, le 15 mai 2013 (PDF - 35 Ko)

Les derniers avis du Conseil de l'Immobilier de l'État

  • Avis n°2017-07 sur le projet d'opérations immobilières de la mutualité sociale agricole (MSA) d’Ile-de-France (séance du 19 avril 2017 - PDF - 148Ko)
  • Avis n°2017-04 de suite sur la mise en oeuvre et le suivi de la stratégie immobilière de l’Agence
    de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)
    (séance du 19 avril 2017 - PDF - 148 Ko)
  • Avis n°2017-03 sur la stratégie immobilière de l’université de Rennes 1 (séance du 19 avril 2017 - PDF - 412Ko)
  • Avis n°2017-02 de suite sur la stratégie immobilière de l’université de Lorraine (séance du 19 avril 2017 - PDF - 439 Ko)
  • Avis n°2017-01 sur le schéma pluriannuel de stratégie immobilière de l'Office national des forets (ONF) (séance du 22 février 2017 - PDF - 202 Ko)

Consulter tous les avis

Le Président du CIE

Portrait de Jean-Louis DumontDepuis onze ans, le conseil de l’immobilier de l’État a su trouver sa place auprès du ministre du budget pour éclairer les décisions de l’État en matière immobilière.

Ces avis ont parfois dérangé des situations établies. Je n’y insisterai pas sauf à citer Vauban - qui a donné son nom à un bâtiment de Bercy - et qui écrivait il y a trois siècles et demi à Louvois, son ministre : « Je préfère la vérité, quoi que mal polie, à une lâche complaisance qui ne serait bonne qu’à vous tromper. »

Heureusement, le plus souvent, nos préconisations ont été entendues ou au moins comprises. Je songe notamment aux schémas pluriannuels de stratégies immobilières des ministères ou des services de l’État en région.

Depuis quelques années le CIE a également développé une grille d’analyse concernant les opérateurs de l’État. Nos avis permettent régulièrement de démontrer que la rationalité n’est pas la qualité première des stratégies immobilières des opérateurs.

Or, l’irrationalité a un coût, c’est un luxe que nous ne pouvons plus nous permettre.