Accueil du portailCGERapports publicsEtudes Annuelles › L’économie circulaire ou la compétition pour les ressources
Logo : Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies

 

Conseil général de l’économie (CGE)

L’économie circulaire ou la compétition pour les ressources - 14/04/2016

Étude annuelle du Conseil Général de l’Économie

Le Conseil Général de l’Economie a consacré à l’économie circulaire son étude annuelle publiée en décembre 2015 par la Documentation Française, et désormais téléchargeable gratuitement sur notre site.

L’investissement dans l’économie circulaire, comme tout investissement, doit se faire selon une rationalité économique. Même si les ressources minérales ne sont pas renouvelables et si leur stock souterrain diminue, l’échéance de l’épuisement des gisements demeure très incertaine. Pendant la dernière décennie, la hausse du cours des métaux faisait craindre un épuisement prochain ou espérer une transition rapide vers l’économie circulaire. La tendance des cours est à la baisse depuis environ trois ans, et l’on ne doit pas se contenter d’y lire la confirmation d’une myopie des marchés. L’économie circulaire ne peut créer de la valeur pour les entreprises qu’à certaines conditions, que détaillent les auteurs de l’ouvrage.

La compétition mondiale pour les ressources donne tout son sens à l’économie circulaire. Tel est le point de vue que défend cet ouvrage et qui inspire ses recommandations sur des sujets aussi variés que l’écoconception, les systèmes de collecte et de tri, les matières et matériaux stratégiques, la réglementation des déchets et un approfondissement de la coopération européenne. Promouvoir l’économie circulaire, ce n’est pas seulement préserver l’avenir lointain de la planète, c’est aussi, et peut-être avant tout, renforcer la compétitivité européenne.

Consulter l’étude

Un colloque de lancement de l’étude s’est tenu le 9 décembre 2015 à Mines ParisTech

Supports de présentations des intervenants au colloque de lancement :

Partagez cet article !