Accueil du portailCGERapports publics2018 › Attractivité de la France pour les entreprises de santé
Logo : Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies

 

Conseil général de l’économie (CGE)

Attractivité de la France pour les entreprises de santé

Rapport au ministre de l'Économie et des Finances.

Synthèse - 19/01/2018 -

En France, le secteur des industries de santé est majeur pour l’emploi et pour la balance commerciale, en raison en particulier de l’industrie pharmaceutique. Mais la mission note que les autres filières connaissent une croissance plus importante et que la France y est moins bien positionnée. Désormais, le médicament unique à grande diffusion (« blockbuster ») cède la place à des solutions thérapeutiques complexes et évolutives. Ces solutions s’installent dans la durée et englobent prévention, diagnostic, traitement et suivi, pour des pathologies de plus en plus souvent chroniques. L’étude menée révèle une prise de conscience des acteurs nationaux, alors que les débats publics au sein de la filière restent focalisés sur les délais administratifs et sur la fixation des prix.

Outre la complexité des solutions, les autres ruptures du secteur identifiées concernent la possibilité et la nécessité de cerner la valeur de ces solutions en vie réelle quotidienne. À cet effet, est soulignée l’importance de la collecte et du traitement des « données patient » de toutes natures : données objectivées sur l’«expérience patient» et aussi sur les effets secondaires.

Les recommandations formulées par la mission concernent principalement :  

  • l’organisation de la puissance publique : structures transversales, nouvelle forme de régulation ;
  • la valorisation des données, y compris celles des associations ;
  • les aides à l’innovation en tenant compte du cycle de vie long du développement des thérapies ;
  • les ressources humaines et la formation : soutien aux PME, compétences notamment en biologie.
Auteurs
  • Robert PICARD - CGE
  • Nathalie RENAUD-MAZATAUD - CGE
Télécharger

le rapport au format pdf

Partagez cet article !