Normes et procédures en matière d’importation

La réglementation en matière d’importation s’appuie sur la législation européenne et impose des formalités douanières. L’importation de produits alimentaires exige des dispositifs et contrôles spécifiques. Explication et contacts utiles.

© Pixabay

La refonte de l'import- export, qui vise à assurer une dématérialisation complète des échanges entre la douane et les entreprises dans le cadre des opérations du commerce international, est présentée sur le site douane.gouv.fr. Septembre 2022.

Réglementation européenne pour importer

La réglementation en matière d’importation s’appuie sur la législation européenne. Un dossier sur le site de la Commission européenne mentionne les points essentiels :

Le site Access2Markets de la Commission européenne permet de trouver des informations sur la réglementation pour importer, en choisissant un produit.

Le site de la Direction générale des entreprises détaille par ailleurs les principales réglementations sur la libre circulation des marchandises en Europe, avec une série de fiches d'information par famille de produits.

Les formalités douanières d'importation

La rubrique Import & export du site de la douane recense l'ensemble des démarches liées à l'importation, ainsi que les restrictions ou interdictions de certaines marchandises.

La plateforme France Sésame permet de gérer les formalités et de faire les vérifications administratives aux frontières.

Attention, depuis 2016 et l'entrée en application du Code des douanes de l'Union (CDU), les déclarations en douane sont obligatoirement déposées de façon dématérialisé, via le service en ligne Delta-G (Dédouanement en Ligne par Transaction Automatisée) à partir du site de la douane.

À noter que les entreprises réalisant des opérations d’import/export doivent disposer d’un numéro EORI, numéro unique communautaire permettant d’identifier chaque opérateur économique dans ses relations avec les autorités douanières.

La TVA à l'importation

La TVA est en principe facturée par le prestataire de services ou le vendeur à son client, qui la collecte et la reverse à l'administration fiscale.

Cependant, depuis le 1er janvier 2022, l'autoliquidation de la TVA à l’importation est obligatoire et automatique pour toutes les entreprises en France. Le vendeur ou le prestataire facture hors taxe, le client ayant la charge de payer la TVA aux impôts.

Par ailleurs, le site de la douane explique aux importateurs comment connaître la taxation et la règlementation d'un produit à l’import.

Se renseigner sur les réglementations d'importation : contacts utiles

Le centre d'appels Infos Douane Service (IDS) répond aux questions relatives à l'ensemble des domaines de compétences de la douane française, et notamment en matière d'import-export.

Les cellules-conseil aux entreprises, au sein des pôles d'action économique des directions régionales des douanes et droits indirects, offrent un diagnostic et un suivi gratuit pour optimiser la gestion des activités douanières des entreprises.

Enfin, le Point de Contact Produits (PCP) au sein de la DGE (Direction générale des entreprises) est chargé de fournir sous quinze jours ouvrés, à la demande d'un opérateur économique, des informations nationales relatives aux réglementations applicables aux produits et à l'existence éventuelle de procédures d'autorisation préalable de mise sur le marché des produits.

Vous pouvez également contacter la Commission européenne par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par le formulaire de contact du site.

Modifié le 22 septembre 2022

Partager la page