Imprimer la page

MaPrimeRénov' : la prime de transition énergétique

Depuis le 1er janvier 2020, l’État vous propose une nouvelle aide, MaPrimeRénov’, pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Ce dispositif évolue en 2021.

MaPrimeRénov - actualités

  • Les demandeurs de MaPrimeRénov’ souhaitant déléguer la gestion de leurs démarches en ligne peuvent faire appel à un tiers grâce à un mandat, administratif ou financier. Un décret ainsi qu'un arrêté du 29 mars 2021 précisent les conditions et les modalités d'habilitation de mandataires par l'Agence nationale de l'habitat (périmètre d'intervention, durée, engagements…)

Pour financer des travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a mis en place à compter du 1er janvier 2020 une nouvelle aide financière sous forme de prime de transition énergétique à l'attention des ménages les plus modestes et versée par l'agence nationale de l'habitat (Anah) : MaPrimeRénov'.

Dans le cadre du Plan de relance annoncé le 3 septembre 2020, le Gouvernement a décidé de faire évoluer ce dispositif en 2021, en le rendant accessible à tous les propriétaires.

Un dossier de presse (pdf - 1,4 Mo) du 11 janvier 2021 édité par le Ministère de la Transition Ecologique présente en détail cette prime et ses évolutions en 2021 : les bénéficiaires, les travaux concernés, le montant de l'aide et les démarches à effectuer.

Les grands principes

  • MaPrimeRénov' fusionne le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » ;
  • Elle est dorénavant accessible à tous les propriétaires et copropriétaires, occupants ou bailleurs, à partir du 1er janvier 2021, ou dès le 1er octobre 2020 avec signature d'un devis (voir pages 6 et 8 du dossier de presse ). Voir le décret n° 2021-59 du 25 janvier 2021et l'arrêté du 25 janvier 2021
  • Versée à la fin de vos travaux, elle est attribuée sans conditions de ressources, pour certains types de travaux réalisés par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE) (pdf - 365 ko).
  • Depuis le 1er janvier 2021, et pendant deux ans, une expérimentation offre la possibilité aux particuliers de solliciter de petites entreprises non RGE pour faire réaliser leurs travaux de rénovation énergétique, tout en restant éligibles à MaPrimeRénov’. Que Choisir, 14 février 2021

MaPrimeRénov - loi de finances pour 2021
L'article 241 de la loi de finances pour 2021 apporte des modifications au dispositif MaPrimeRénov' pour 2021 :
- L'aide MaPrimeRénov' ne concerne les propriétaires aux revenus supérieurs que pour certaines catégories de travaux et de dépenses financés, avec un barème différent des autres catégories de ménages. Il est toutefois prévu que, jusqu’au 31 décembre 2022, par dérogation, la prime puisse être distribuée sans conditions de ressources, selon la nature des travaux et les dépenses financées. Voir l'arrêté du 25 janvier 2021
- Instauration d'une rétroactivité de la prime au 1er octobre 2020 : par dérogation, entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021, le bénéficiaire peut déposer une demande de prime après avoir commencé ses travaux ou prestations, sous réserve que ceux-ci soient justifiés par un devis réalisé entre le 1er octobre 2020 et le 31 décembre 2020, qu'ils aient commencé au cours de cette même période et que le bénéficiaire ne soit pas éligible à la prime à la date de démarrage des travaux ou prestations. Dans ce cas, le cumul avec le crédit d'impôt transition énergétique n'est pas possible
- MaPrimeRénov ne peut pas être versée lorsque son montant est inférieur à un montant, fixé par un arrêté du 25 janvier 2021 (montant trop faible au regard des coûts d'instruction)
- Les principales évolutions du dispositif en 2021 sur service-public.fr, le portail economie.gouv et Localtis.

Travaux éligibles et montant de la prime

  • L’aide est calculée en fonction de 2 éléments : vos revenus et le gain écologique apporté par les travaux de chauffage, d’isolation ou de ventilation. Un plafonnement des dépenses éligibles est prévu ;
  • Le montant de la prime est fixé en fonction de votre profil et du type de travaux réalisés. 4 profils de contribuables ont été déterminés en fonction des ressources du foyer fiscal : MaPrimeRénov’Bleu, MaPrimeRénov’Jaune, MaPrimeRénov’Violet, MaPrimeRénov’Rose (voir pages 12 à 21 du dossier de presse ) ;
  • Pour les copropriétés, un profil spécifique a été déterminé : MaPrimeRénov’Copropriété (voir pages 22 et 23 du dossier de presse ) ;
  • MaPrimeRénov' est cumulable avec des aides locales, des certificats d'économie d'énergie, l'éco-prêt à taux zéro pour financer le montant restant dû, la TVA réduite (5,5 %) sur les travaux d’économie d’énergie.
  • Un arrêté du 17/11/2020 précise les critères techniques des travaux de rénovation énergétique qui seront éligibles aux demandes de MaPrimeRénov' déposées à compter du 1er janvier 2021.

Demander la prime

  • La demande se fait en ligne sur le site MaPrimeRénov' (voir page 24 du dossier de presse ) ;
  • Vous pouvez vous faire accompagner par un mandataire (voir page 7 du dossier de presse ).

Bonus, forfait rénovation globale et assistance à maîtrise d'ouvrage
Le dispositif MaPrimeRénov prévoit aussi (voir page 8 du dossier de presse) :
- Un bonus pour accélérer le traitement des « passoires thermiques » ;
- Un bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A ;
- Une incitation pour les ménages plus aisés à effectuer des rénovations globales de leur logement.
- Un accompagnement par une entreprise différente de celle qui fait les travaux, dans le cadre du forfait AMO (Assistance à maîtrise  d’ouvrage). Ce financement sera de 150 euros.
Voir le décret n° 2021-59 du 25 janvier 2021
Voir l'arrêté du 25 janvier 2021 modifiant l'arrêté du 14 janvier 2020 relatif à la prime de transition énergétique
Voir l'arrêté du 25 janvier 2021 modifiant l'arrêté du 17 novembre 2020

Simul'Aid€s
Proposé par FAIRE et l'Ademe, cet outil vous permet d'identifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Prime à la conversion des chaudières. Cette prime permet de bénéficier d’une aide financière pour tout remplacement d’une chaudière à énergie fossile (fioul, gaz) peu performante, par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou à haute performance énergétique (chaudière à biomasse, système solaire combiné, chaudière au gaz THPE…). Plus de détails sur le portail du ministère de la transition écologique.

Aides locales aux travaux
L'Agence nationale pour l'information sur le logement (Anil) vous aide, via une carte interactive, à recenser toutes les aides locales pour financer vos aux travaux : rénovation énergétique, adaptation et mises aux normes du logement.

Modifié le 1er avril 2021

Partager la page