Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Les principales mesures de la loi de modernisation de l'économie

Entreprenariat, attractivité, concurrence... La loi de modernisation de l'économie de 2008 a pour objectif de lever les contraintes qui empêchent certains secteurs de se développer.

modernisation
© Pixabay

La loi n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l'économie (LME) s'inspire de certaines des propositions du rapport de la commission pour la libération de la croissance française de janvier 2008.

Elle a pour objectif de lever les contraintes qui empêchent certains secteurs de se développer, de créer des emplois et de faire baisser les prix.

L'essentiel de la LME

Parmi les mesures de la loi, certaines visent à développer l’entreprenariat (création du statut d’auto-entrepreneur, accès des PME aux marchés publics...), d’autres à dynamiser la concurrence : négociabilité des tarifs entre distributeurs et fournisseurs, création des numéros non surtaxés pour les SAV, création de l’Autorité de la concurrence.

La loi entend également renforcer l’attractivité de l’économie française (avec la création des fonds de dotation, le développement de l’accès au très haut-débit, une incitation fiscale pour encourager l’installation de cadres étrangers) et, enfin, mobiliser les financements au service de l’économie française, notamment en généralisant le livret A.

Les principales mesures de la LME

Le Cedef édite une série de fiches pratiques sur les mesures phares de la LME.

Modifié le 23 juin 2020

Partager la page