Accueil du portailCEDEF › Lettre d'actualité du 2 juin 2017
Logo du Centre de documentation Économie Finances

Lettre d'actualité du 2 juin 2017

 

Budget de l'Etat en 2016 : le rapport de la Cour des comptes

La Cour des comptes a rendu public mercredi 31 mai 2017 son rapport sur le budget de l’État en 2016. Il sera complété en juillet par le rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques, comprenant l’audit des finances publiques.

 

Évolution des prix à la consommation : les dernières données

Selon un Insee Focus du 24 mai, l'inflation est restée modérée depuis 2002. Le passage à l’euro a nettement accru la divergence entre la mesure de l’inflation et sa perception, alors que les prix ont augmenté de 1,4 % en moyenne 2002 à 2016, soit moins vite qu'auparavant.

 

Infogreffe : formulaires et modèles à disposition

Infogreffe simplifie la vie des entrepreneurs, en mettant à leur disposition, sur son site, les imprimés destinés aux immatriculations, aux modifications et aux radiations, les formulaires d'avis au BODACC et divers modèles de documents.

 

Un simulateur pour calculer les droits de succession

Service-public.fr propose un simulateur de calcul des droits de succession qui permet d'effectuer une estimation des frais de succession (hors frais de notaire) suite au décès d'un proche. Certaines données sont nécessaires pour réaliser une simulation.

 

Dispositif national d'assistance aux victimes de cybermalveillance

L’expérimentation d’un nouveau dispositif, avec la plateforme "Cybermalveillance.gouv.fr", vient d’être lancée en région Hauts-de-France. Elle pour but de sensibiliser, de prévenir et d'assister les particuliers, entreprises et collectivités territoriales en matière de risque numérique.
 


Nouvelles publications en ligne


Banque - Finances | Commerce - Consommation | Économie | Économie internationale
 Entreprise | Finances publiques | Le ministère | Tourisme
 

Banque - Finances

La situation des grands groupes bancaires français à fin 2016 (pdf - 1,94 Mo)
Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), Analyses & Synthèses n° 80, 44 p., mai 2017.
En 2016, les banques françaises affichent des performances qui demeurent solides dans un environnement marqué par une lente amélioration des perspectives économiques mais des taux d’intérêt toujours très bas et une volatilité accrue sur les marchés reflétant notamment la résurgence de risques politiques. Elles se comparent ainsi favorablement à leurs principales concurrentes européennes.

Les taux d’intérêt ont baissé, pas le rendement du capital.
Banque de France, Marx Magali, Mojon Benoît, Velde François R., Document de travail n°630, 19 mai 2017.
Les taux sans risque ont diminué depuis 1980, pas le rendement du capital. La baisse de la population active et de la productivité explique une faible partie de la baisse des taux d’intérêt, et le deleveraging ne peut pas expliquer conjointement la baisse du taux sans risque et l’augmentation de la prime de risque. Les auteurs montrent qu’une augmentation du risque sur la croissance de la productivité permet de reproduire les données, sans nécessiter de baisse de la contrainte d’endettement.

Commerce - Consommation

Le guide du voyageur
Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), mai 2017.
Ce guide, constitué par un ensemble de fiches pratiques, apporte des réponses précises aux questions qui peuvent se poser au consommateur. Il aborde différents aspects du voyage, de sa préparation, aux multiples modes de transport et d'hébergement. Chaque fiche fait le point sur la réglementation applicable, les précautions à prendre et les voies de recours possibles en cas d'éventuel litige.

Économie

Les comptes de la Nation en 2016 : le PIB croît de 1,2 %, le pouvoir d’achat des ménages accélère
Insee, Étienne Debauche, Franck Arnaud, Philippe Gallot, Insee Première n° 1650, 4 p., 30 mai 2017.
En 2016, l’activité progresse de nouveau en France : le PIB en euros constants s’accroît de 1,2 %, après + 1,1 % en 2015. La consommation des ménages et les dépenses d’investissement accélèrent de façon notable. Les importations demeurent très soutenues, tandis que les exportations ralentissent nettement. Le pouvoir d’achat par unité de consommation augmente sensiblement, après une croissance modérée en 2015.

Rapport annuel sur l'état de la France 2017 : réconcilier la France (document provisoire)
Conseil économique social et environnemental (Cese), Guillaume Duval, Pierre Lafont, 129 p., mai 2017.
La France rencontre de réels problèmes en matière d’emploi, d’innovation, d’endettement ou de réponses à la crise écologique. Concernant la question des inégalités, si la France reste un des pays les moins inégalitaires, ces inégalités se sont sensiblement accrues ces dernières années, creusant l’écart entre réalité et objectifs affichés. Pour y remédier, le CESE propose des pistes pour refonder la cohésion sociale et remobiliser la société autour de la préparation de son avenir.

Une inflation modérée depuis le passage à l’euro
Insee, Marie Leclair, Vladimir Passeron, Insee Focus n° 87, mai 2017.
De 2002 à 2016, les prix à la consommation ont augmenté de 1,4 % en moyenne par an ce qui est inférieur à la moyenne des 15 années précédentes (+ 2,1 % en moyenne entre 1986 et 2001). Pourtant, le passage à l’euro en 2002 a nettement accru la divergence entre la mesure de l’inflation et la perception qu’en ont les ménages. Ceci s’explique par le fait que les ménages se souviennent plus facilement du dernier prix valorisé en francs des produits. Toutefois, si les prix de ces produits ont été revalorisés plus fortement lors du passage à l’euro, leur hausse depuis quinze ans n’est pas plus prononcée qu’au cours de la décennie précédant ce passage.

Baromètre de l’attractivité de la France : les cartes en main
EY, 38 p., mai 2017.
L’année 2016 a été marquée en France par une forte augmentation des implantations et des extensions annoncées par les investisseurs étrangers (+30 %). Les 779 projets annoncés ont permis la création de 16 980 emplois (+24 %).

Âges et générations
Insee, Économie et statistique, n°491-492, mai 2017.
Ce numéro rassemble cinq articles consacrés à la comparaison des niveaux de vie selon l’âge et la génération.

D'où viennent les écarts de salaire entre les territoires ?
France Stratégie, Céline Mareuge, La Note d'analyse n°55, 8 p., mai 2017.
Au-delà des effets de structure liés au poids des différentes activités présentes sur les territoires, cette note montre que les écarts de salaire résultent pour une bonne part du niveau de qualification des populations, qui a des effets positifs sur l’ensemble de l’économie locale. En revanche, l’effet de densité apparaît négatif ou neutre selon les catégories de population.

La production d'articles de papeterie : la France encore au 3e rang de l'Union européenne
Insee, Simon Bougon, Insee Focus n°86, mai 2017.
En 2015, la production française d'articles de papeterie s'élève à 705 millions d'euros. Elle baisse de 18 % depuis 2010. La branche est soumise à une forte concurrence et sa balance commerciale se dégrade nettement. La France se maintient toutefois à la 3e place des pays producteurs de l'Union européenne. La structure de la production française, davantage orientée vers les articles de correspondance et moins vers les articles non reliés que celle de l’UE, explique en partie ses difficultés.

Économie internationale

Banques publiques de développement : vers un meilleur modèle (pdf - 614 ko)
Eurodad, 4 p., avril 2017.
Les banques publiques de développement sont confrontées à des défis considérables lors de l’accomplissement de leur rôle, et certaines d’entre elles ont été remises en cause à juste titre en raison des conséquences négatives de leurs opérations. Les performances variables de banques publiques de développement s’expliquent en grande partie par la nature même de ces institutions, qui est elle-même très variable, avec divers mandats, rôles et stratégies opérationnelles.

Perspectives économiques 2017-2018
OFCE, Revue de l’OFCE n°151, mai 2017.
Ce numéro présente les perspectives 2017-2018 pour l'économie mondiale et la zone euro et aborde également les sujets suivants : quelles marges pour les cinq prochaines années concernant le chômage, le déficit et la dette publique ; le risque bancaire en zone euro.

Entreprise

Le dialogue social par la preuve : quatre cas d’accords d’entreprise innovants et leurs enseignements
Terra Nova, Christian Pellet, Vincent Urbejtel, 47 p., 23 mai 2017.
Cette étude analyse quatre cas d’accords ambitieux et imaginatifs dans l’entreprise (Renault, CAIB, STX,  BHV Rivoli) et présente les enseignements qui peuvent en être tirés.

Finances publiques

Les comptes des administrations publiques : le déficit public poursuit lentement sa baisse
Insee, Insee Première n° 1651, 4 p., mai 2017.
En 2016, le déficit public au sens de Maastricht s’établit à 75,9 milliards d’euros, soit 3,4 % du PIB. Il diminue de 2,8 milliards d’euros, en raison d’une réduction des dépenses plus importante que celle des recettes. Le déficit de l’État augmente, celui des administrations de sécurité sociale se réduit et les administrations publiques locales deviennent excédentaires. Le taux de prélèvements obligatoires est stable à 44,4 % du PIB. Le poids de la dette publique dans le PIB s’accroît de 0,7 point et atteint 96,3 %.

Le ministère

Conseil général de l'économie : rapport d'activité 2016
Conseil général de l’économie (CGE), 76 p., mai 2017.
En 2016, une part essentielle des travaux du CGE a porté sur l’innovation, la transformation numérique de l’économie et sur l’industrie du futur. Le rapport revient également sur 3 domaines d'intervention du CGE en tant que tutelle des grandes écoles d’ingénieurs et de management du ministère, gestionnaire du corps des mines, et responsables des publications des Annales des Mines.

Tourisme

Les campings : un confort accru, une fréquentation en hausse
Insee, Florent Favre, Insee Première n° 1649, 4 p., mai 2017.
En 2016, la France dispose de 7 800 campings, représentant 710 000 emplacements. La fréquentation a augmenté de 7,5 % notamment grâce à des périodes d’ouverture plus longues. Plus de la moitié de la fréquentation se fait sur le littoral, même si on observe une croissance de la fréquentation dans les zones urbaines et rurales. Les touristes non-résidents préfèrent les emplacements nus et les établissements haut de gamme. Ils sont moins présents sur le littoral que la clientèle résidente.

Retour au sommaire

Partagez cet article !