Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Lettre d'actualité du 18 septembre 2020

Chaque vendredi, l'essentiel de l'actualité documentaire en matière économique et financière.

© Epictura

Les nouveautés de la semaine

 

Question de la semaine : doit-on appliquer un taux d'intérêt pour un prêt entre particuliers ?
Le versement d'intérêts dans le cadre d'un prêt d'argent entre particuliers est facultatif. Si vous en prévoyez, le taux d'intérêt ne doit pas dépasser le taux d'usure. Chaque semaine, le CEDEF publie sa réponse complète à la question d'un usager, rédigée à partir de sources fiables et vérifiées.

Plan de relance : MaPrimeRénov’ évolue
Dans le cadre du plan de relance annoncé le 3 septembre, le Gouvernement a souhaité faire évoluer MaPrimeRénov’ qui devient notamment accessible à tous les propriétaires occupants, sans condition de revenus. Tous les détails sur les sites de l'ANAH et de l'INC.

Actualité de l'économie verte
Métiers verts, éco-activités... Le point sur l'économie verte dans cette fiche pratique, avec la dernière étude de l'Ademe sur les marchés et emplois concourant à la transition énergétique, composée de trois rapports sectoriels : transports, bâtiment résidentiel et énergies renouvelables.

Mes questions d'entrepreneur
Le portail d’informations pratiques sur les sujets financiers mis en place par la Banque de France présente les principales mesures visant à aider les entreprises dont l’activité est impactée par la crise sanitaire. Des liens utiles et des contacts sont proposés aux entrepreneurs pour les accompagner partout en France.

Covid-19 : carte et classement des risques par pays
International SOS propose en ligne une carte interactive de l'évaluation par pays et par zone des niveaux de risques sanitaires et sécuritaires dans le monde. Conçue par des experts médicaux et de sécurité, la carte présente des données en majeure partie accessibles gratuitement.

Précarité énergétique : connaître les aides
Découvrez sur le site internet de l’ONPE l'ensemble des aides financières contribuant à prévenir ou enrayer la précarité énergétique. Chaque dispositif est détaillé : il suffit de cliquer dans le tableau en ligne sur l'intitulé de l'aide ciblée pour visualiser la totalité de sa fiche.


Les dernières publications

 Économie | Finances publiques | Fiscalité | Industrie-Services

 

Économie

Perspectives économiques de l’OCDE, rapport intermédiaire - Coronavirus : vivre avec l’incertitude
OCDE, 20 p., 16 septembre 2020.
Après s'être effondrée au premier semestre, la production économique s'est redressée rapidement à la suite de l'assouplissement des mesures visant à endiguer la pandémie de Covid-19 et du redémarrage de l'activité. Les pouvoirs publics ont réagi rapidement et massivement pour amortir le choc initial subi par les revenus et les emplois. Mais la reprise s'est essoufflée pendant l'été. Rétablir la confiance sera crucial : cela déterminera dans quelle mesure les économies réussiront à se redresser. 

Projections macroéconomiques : septembre 2020
Banque de France, 4 p., 14 septembre 2020.
Le PIB en France se contracterait de 8,7 % en 2020. Après le creux du deuxième trimestre et un fort rebond au troisième trimestre, le redressement serait ensuite plus progressif avec un profil d’« aile d’oiseau » sur 2020-2022. Cette projection est un peu plus favorable que celle faite en juin, à la fois parce que le choc du deuxième trimestre a été moins important qu’attendu et parce que le rebond suggéré par les enquêtes de conjoncture sur les derniers mois est plus fort.

Macroéconomie du télétravail
Banque de France, Antonin Bergeaud, Simon Ray, Bulletin de la Banque de France n° 231/2, 9 p., septembre 2020.
Pendant la crise sanitaire, le recours massif et contraint au télétravail a permis d’assurer la continuité de certaines activités, notamment dans le secteur des services. L’auteur étudie les effets à long terme pour les entreprises du développement du télétravail, notamment les conséquences sur la demande en immobilier d’entreprise.

Les ménages les plus modestes dépensent davantage pour leur logement et les plus aisés pour les transports
Insee, Elvire Demoly, Camille Schweitzer, Insee Focus n°203, 15 septembre 2020.
En 2017, les dépenses de logement sont celles qui différencient le plus nettement les ménages selon leur niveau de vie, devant les dépenses d'alimentation, de transport, de loisirs et culture, et de restauration et hôtels. Le logement représente le 1er poste de dépenses pour les ménages modestes, le 4e pour les plus aisés. Les transports sont le poste de dépense le plus important pour les ménages les plus aisés, le 4e pour les plus modestes. Les disparités de structure de consommation selon le niveau de vie s'atténuent au fil des ans. Cependant, les écarts restent marqués entre les ménages les plus aisés et les plus modestes, surtout pour les dépenses de logement.

Point sur la conjoncture française à fin août 2020
Banque de France, 6 p., 14 septembre 2020.
Au 2ème trimestre de 2020, le PIB a baissé de 13,8 %. Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, l’activité continue de se redresser en août. Dans l’ensemble, l’activité est plus basse qu’avant la crise, avec une forte hétérogénéité entre les secteurs. Le scénario d’une reprise de l’activité “en aile d’oiseau” se confirme : une 1ère phase de rebond marquée, à la faveur du déconfinement, suivie d’une 2e phase de reprise plus lente.

Rebondir face au Covid-19 : neuf idées efficaces en faveur de l’emploi
Institut Montaigne, Franck Morel, Note, 34 p., Septembre 2020.
Suite à la crise sanitaire dûe au Covid-19, on observe en France une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi et de procédures de licenciements collectifs. Dans cette note, l’auteur propose neuf idées constituant un arsenal de solutions concrètes et faciles d’accès ne bénéficiant pas, pour l’heure, d’un cadre juridique permettant leur mise en œuvre, afin de favoriser l’emploi et de rebondir face à la crise.

Mettre la relance verte au service de l’emploi, des revenus et de la croissance
OCDE, 34 p., septembre 2020.
Ce document dresse un premier bilan des politiques de relance annoncées dans les pays membres de l’OCDE et dans les pays partenaires clés. Beaucoup de pays concentrent leurs mesures sur la durabilité environnementale tout en promouvant l’emploi, les revenus et la croissance, cependant d’autres pays proposent des mesures en faveur d’activités nocives pour l’environnement. Pour mesurer et évaluer dans le temps l’incidence sur l’environnement des politiques de relance, un jeu d’indicateurs couvrant l’ensemble des dimensions critiques pour l’environnement de ces politiques est proposé.

Déploiement de la 5G en France et dans le monde : aspects techniques et sanitaires (pdf - 6,6 Mo)
IGAS, CGEDD, CGE, IGF, 190 p., septembre 2020.
Après avoir rappelé les principales caractéristiques de la 5G, ce rapport évalue son déploiement en France, en le comparant avec le déploiement dans 26 pays. Il s’intéresse également aux concertations organisées dans ces pays. Puis, aborde les valeurs limites d’exposition aux ondes électromagnétiques et leurs évolutions liées au déploiement de la 5G. Il traite enfin de l’analyse comparée des agences sanitaires sur les effets de cette technologie sur la santé. Au final, les auteurs formulent sept recommandations concernant : les modalités d’information de la population, de la recherche et de la surveillance de l’exposition aux ondes électromagnétiques.

L’orientation économique des zones d’emploi : entre spécialisation et diversification des économies locales
Insee, David Levy, Matthieu Dubois, Martin Lefebvre, Insee Première n° 1814, 4 p., septembre 2020.
Les 306 zones d’emploi nouvellement définies par la Dares et l’Insee permettent d’analyser la structure du tissu productif au niveau territorial. Ces zones correspondent aux espaces à l’intérieur desquels travaillent la plupart des actifs qui y résident. Sept profils se distinguent selon leur principale orientation économique. Par exemple, les grandes agglomérations sont caractérisées par des emplois typiques des grandes métropoles et par la présence de grands établissements, tandis que certaines zones d’emploi sont spécialisées dans l’agriculture ou dans l’industrie.

Finances publiques

France relance - Journée d’échanges avec les associations d’élus (pdf - 626 ko)
Gouvernement, 22 p., 11 septembre 2020.
Ce document détaille les différentes mesures mises en oeuvre afin de soutenir les collectivités locales pour faire face à la crise sanitaire et à ses conséquences sur les finances publiques locales.

Biodiversité : quelle réponse économique ?
Conseil d'analyse économique (CAE), Dominique Bureau, Jean-Christophe Bureau, Katheline Schubert, Les notes du Conseil d’analyse économique n° 59, 12 p., septembre 2020.
La biodiversité est le garant de biens et services irremplaçables. En France, les politiques de préservation de la biodiversité ont des résultats décevants, manquant de cohérence et s’appuyant sur une protection trop fragmentée. Cette Note montre que des leviers existent, pour mieux utiliser les budgets, faire gagner en cohérence et en ambition les réglementations, et, surtout, pour fournir des incitations efficaces à la protection.

Impact de la crise du covid-19 sur les finances locales et recommandations (pdf - 4,58 Mo)
Assemblée nationale, Jean-René Cazeneuve, 190 p., 29 juillet 2020.
Pour faire face à la crise sanitaire, les collectivités locales ont multiplié les initiatives et mobilisé de nombreuses ressources pour protéger leurs concitoyens, développer de nouvelles solidarités, maintenir les services publics et soutenir les tissus économiques et associatifs locaux. Cela a produit un choc violent sur les finances locales, variable d’une collectivité à l’autre. Toutefois, les finances des collectivités locales étaient saines. Ce rapport formule 32 recommandations afin d’aider les collectivités locales à faire face à la crise.

Fiscalité

Rapport d'information [...] sur l'application de la loi n° 2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude
Assemblée nationale, Émilie Cariou, Éric Diard, 93 p., septembre 2020.
Ce rapport fait état des textes réglementaires publiés et des circulaires édictées pour la mise en œuvre de la loi n° 2018-898 relative à la lutte contre la fraude, ainsi que de ses dispositions qui n’auraient pas fait l’objet des textes d’application nécessaires. Les auteurs ont également souhaité mesurer l’efficacité de certaines mesures prévues par cette loi en illustrant par des exemples concrets les avancées permises en matière de lutte contre la fraude fiscale.

Industrie-Services

Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
La Fabrique de l'industrie, Anne-Sophie Dubey, Caroline Granier, Les Docs de la Fabrique, 67 p., 16 septembre 2020.
Depuis les années 1960, la robotique a participé à la transformation de l’industrie. Ce document met en évidence de nouveaux modes d’interaction possibles entre l’humain et le robot collaboratif en distinguant le cas du cobot-outil du cobot-collègue. Il présente aussi les diverses manières dont le robot collaboratif peut apprendre à travailler avec l’opérateur, grâce à l’intelligence artificielle ou à des interfaces de programmation intuitive.

Les déterminants de la liquidité bancaire : une perspective française sur les interactions entre les exigences du marché et les exigences réglementaires (en anglais)
Banque de France, Olivier De Bandt , Sandrine  Lecarpentier, Cyril Pouvelle, Document de travail n° 782, 44 p., septembre 2020.
Cet article examine l’impact de la réglementation du capital et de la liquidité sur la structure des bilans bancaires. D’après un modèle simple d’allocation de portefeuille, la liquidité bancaire augmente lorsque la norme réglementaire est contraignante. Les auteurs montrent un effet positif du ratio de solvabilité sur la liquidité. Ils montrent également, qu’en temps de crise, les banques françaises ont en fait décru leur coefficient de liquidité, le canal de transmission se matérialisant principalement du côté du passif.

France relance : les dispositifs à destination des entreprises industrielles
Ministère de l’économie, des finances et de la relance, 62 p., septembre 2020.
Afin de soutenir le secteur industriel, le Gouvernement va mobiliser sur la période 2020-2022 près de 35 milliards d’euros. Pour aider les chefs d’entreprises industrielles à se saisir pleinement de ces dispositifs de soutien et d’accompagnement, ce guide rassemble l’ensemble des mesures mobilisables par les TPE, PME et les ETI industrielles pour les soutenir dans la reprise de leur activité. Il sera régulièrement actualisé.

Relocaliser la production après la pandémie ?
Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), Paul-Adrien Hyppolite, 72 p., septembre 2020.
Cette note montre que les relocalisations, entendues comme le rapatriement de productions autrefois réalisées sur notre territoire, devraient rester cantonnées à des cas très particuliers, pour motif impérieux et en l’absence d’alternatives plus efficaces comme le stockage, la diversification ou l’approvisionnement au niveau européen. Il importerait de porter l’effort non pas sur la “relocalisation”  des industries d’hier mais sur la “localisation” de celles d’aujourd’hui et de demain, notamment en investissant massivement dans les technologies numériques, en formant et en attirant les talents en science et ingénierie informatiques.

Titrisation
Banque de France, Mot de l'actu, 2 p., septembre 2020.
Ce document présente les éléments essentiels pour comprendre la titrisation, mécanisme consistant à transformer des actifs peu liquides, c’est-à-dire qu’on ne peut pas vendre aisément, par exemple des crédits bancaires, en titres financiers.

Relocaliser en France avec l’Europe
Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), Yves Bertoncini, 63 p., 14 septembre 2020.
Suite à la crise sanitaire, des annonces de relocalisation de certaines productions en France et en Europe ont été faites. La France doit prendre les bonnes décisions afin de renforcer son attractivité, au même titre que ses partenaires européens. L’Union européenne dispose d’une série d’outils économiques, financiers et industriels qui sont autant d’atouts pour attirer les investisseurs, notamment grâce au marché unique. Afin de renforcer le retour ou l’installation d’activités productives sur son sol, la France doit donc concilier usage résolu des outils nationaux et mobilisation consensuelle des outils européens.

Partager la page