Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Bibliothèque en ligne : dernières publications

Le CEDEF propose ici une sélection des dernières publications disponibles sur internet et abordant les domaines d'activités des ministères économiques et financiers. Cette sélection est mise à jour très régulièrement.

tablette dans un rayon de bibliothèque
© zhu difeng - Fotolia

L’économie française en 2021 selon le panel des prévisionnistes de l’OFCN (pdf - 702 ko)
OFCE, Magali Dauvin, Adeline Guéret, Hervé Péléraux, Policy brief n° 59, 10 p., décembre 2019.
Les auteurs comparent les prévisions de croissance de l’économie française à l’horizon 2021 réalisées entre septembre et mi-novembre 2019 par 20 organismes. Après être passée de 2,4 % en 2017 à 1,7 % en 2018, l’activité ralentirait pour l’ensemble des prévisionnistes, en moyenne à 1,3 % en 2019.
Source : OFCE

Faut-il changer d’emploi pour améliorer ses conditions de travail ?
Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), Thomas Coutrot, Dares analyses n° 055, 9 p., novembre 2019.
Ce document analyse les conséquences sur les conditions de travail d’un changement d’emploi ou de profession des salariés. Entre 2013 et 2016, 23 % des salariés qui ont changé d’emploi ou de profession ont fortement amélioré leurs conditions de travail, contre 13 % des salariés stables. Leur bien-être psychologique s’est lui aussi amélioré. Cependant, ceux qui ont changé d’emploi ou de profession sont également un peu plus nombreux à voir leurs conditions de travail se dégrader.
Source : Dares

Les coûts locaux de l’éducation, enseignement et périscolaire (pdf - 1,23 Mo)
Observatoire des finances et de la gestion publique locales, Raphaël Menelon, Cap sur… n° 10, 20 p., novembre 2019.
Les collectivités du bloc communal participent, au côté de l’Etat, à l’organisation et au fonctionnement du service public d’éducation primaire. Cette étude propose, dans une première partie, une analyse des coûts de la compétence obligatoire d’enseignement pour les communes. Elle se penche, ensuite, sur les activités périscolaires en s’appuyant sur les données financières de leurs gestionnaires.
Source : DGCL

Le budget d’un maire : quelques repères statistiques
Direction générale des collectivités locales (DGCL), Xavier Niel, Bulletin d'Information Statistique (BIS) de la DGCL n° 141, 8 p., décembre 2019.
En 2019, les dépenses des communes sont au même niveau qu’en 2014, au début de la mandature. Corrigées de l’inflation, elles ont donc baissé. Plus une commune est grande, plus ses dépenses par habitant sont élevées, notamment les frais de personnel, du fait des charges de centralité. Mais les recettes fiscales sont également plus importantes pour les grandes communes. De ce fait, l’épargne brute par habitant des grandes et des petites communes se situe à des niveaux similaires.
Source : DGCL

A la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie française
OFCE, La Fabrique de l’industrie, Sarah Guillou, Caroline Mini, Les Notes de la Fabrique, 79 p., décembre 2019.
Selon les statistiques internationales, le taux d’investissement dans les logiciels des industriels français est bien plus élevé que celui de leurs homologues européens, depuis longtemps et pour tous les secteurs manufacturiers. Pourtant, leurs performances économiques ne les distinguent pas particulièrement de celles de leurs partenaires. Cette Note examine les raisons de cet écart pour comprendre l’investissement immatériel des industries françaises.
Source : La Fabrique de l’industrie

Évaluation du crédit d’impôt innovation
Insee, Simon Bunel, Benjamin Hadjibeyli, Document de travail n° G2019/12, 51 p., décembre 2019.
Le crédit d’impôt innovation (CII) est une extension du crédit d’impôt recherche (CIR) destinée à renforcer l’effet incitatif du CIR pour les PME. Instauré en 2013, il représentait 120 M€ de créance d’impôt en 2014, pour environ 5 300 bénéficiaires. Ce document de travail a pour objectif de mesurer l’impact de l’introduction de ce dispositif sur ses bénéficiaires, sur la période 2013-2016.
Source : Insee

Enjeux du gender budgeting en France
Direction générale du Trésor, Axel Brunetto, Colette Debever, Mounira Nakaa, Louise Rabier, Trésor-éco n°251, 8 p., novembre 2019.
Le gender budgeting (ou budgétisation sexospécifique) consiste à prendre en compte explicitement l'objectif d'égalité entre les femmes et les hommes dans le processus budgétaire. Tout comme ses voisins, la France a pris des initiatives en matière de gender budgeting et de politique salariale au niveau des collectivités locales et au niveau de l'État. Ces initiatives pourraient être renforcées en lien avec la publication, en janvier dernier, de l'avis du Haut Conseil à l'Égalité qui appelle à faire de l'égalité femmes-hommes une règle d'or des décisions budgétaires.
Source : Direction générale du Trésor

Les entreprises en France - Edition 2019
Insee, Insee Références, 216 p., décembre 2019.
Cette nouvelle édition du numéro « Les entreprises en France » offre une vue structurelle complète de notre système productif. Structuré en trois parties, il dresse un panorama de la situation des entreprises en 2017, complété par un ensemble de fiches thématiques et sectorielles. Il propose également trois dossiers sur les thèmes suivants.
Source : Insee

L’empreinte matières de l’économie française : une analyse par matière et catégorie de produits
Insee, Kambiz Mohkam, Olivier Simon, Documents de travail n° G2019/11, 53 p., novembre 2019.
Dans un contexte de consommation accrue de matières au niveau mondial, un préalable à la mise en oeuvre de politiques d’économie circulaire consiste en une meilleure connaissance des quantités de matières primaires mobilisées par les activités économiques. À ce titre, l'empreinte matières mesure aussi bien les quantités de matières primaires directement contenues dans les produits consommés que celles utilisées dans le processus productif, en France ou à l'étranger. Cette étude propose une mesure de l'empreinte matières de la France pour l'année 2013.
Source : Insee

Les salaires minima rendent-ils les salaires plus rigides ? Résultats à partir de salaires individuels en France
Insee, Erwan Gautier, Sébastien Roux, Milena Suarez Castillo, Documents de travail n° G2019/11, 93 p., novembre 2019.
Les salaires minima (SMIC ou minima de branche) ont un impact sur le calendrier et l'ampleur des relèvements salariaux. Au niveau agrégé, les salaires minima contribuent à amplifier, par un facteur de 1,7, la réponse des salaires à l'inflation passée. Ignorer les salaires minima conduit à sous-estimer la vitesse de l'ajustement des salaires agrégés d'environ un an. Les élasticités des salaires par rapport à l'inflation passée, au SMIC et aux minima de branche sont respectivement de 0,42, 0,17 et 0,16. Enfin, une hausse du SMIC se diffuse aux salaires plus élevés via les minima de branche.
Source : Insee

Saison touristique d’été 2019 : troisième année de hausse pour la fréquentation, grâce à la clientèle résidente
Insee, Jean-Claude Gidrol, Insee Focus n°171, novembre 2019.
En France métropolitaine, la fréquentation estivale des hébergements collectifs touristiques augmente de 2,2 % en 2019. Cette hausse prolonge celles des deux années précédentes. La croissance est portée cette année par la clientèle résidente, alors que la fréquentation des non-résidents est stable. Elle est plus forte dans les campings et les autres hébergements collectifs touristiques que dans les hôtels. Les littoraux de l’ouest et du nord profitent des conditions météorologiques très favorables.
Source : Insee

Fraude aux prélèvements obligatoires : évaluer, prévenir, réprimer
Cour des comptes, 201 p., Communication au Premier ministre, novembre 2019.
La Cour est parvenue à produire, avec le concours de l’Insee, un chiffrage inédit de la fraude à la TVA et propose une organisation et une méthode permettant de réaliser à terme cette estimation globale. Elle constate par ailleurs qu’en dépit de progrès substantiels réalisés au cours de la dernière décennie en matière d’outils, les résultats de la lutte contre la fraude fiscale s’inscrivent dans une tendance à la baisse. Mieux évaluer, mieux prévenir et mieux réprimer la fraude aux prélèvements obligatoires doit constituer le triptyque d’une stratégie nationale en la matière.
Source : Cour des comptes

Imposition des couples et des familles : effets budgétaires et redistributifs de l’impôt sur le revenu
Insee, Mathias André, Antoine Sireyjol, Documents de travail n° G2019/10, 55 p., novembre 2019.
En comparant l’imposition conjugale et familiale en 2017 à une situation fictive où l’impôt serait individualisé, les résultats s’attachent à caractériser les gagnants et les perdants de cette imposition conjugale et familiale en fonction du niveau de vie, à calculer les masses financières en jeu et à mesurer les effets sur les indicateurs d’inégalités et de pauvreté.
Source : Insee

Baromètre du numérique 2019 : enquête sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française en 2019
Arcep, Conseil générale de l’économie (CGE), Agence du numérique, 250 p., novembre 2019.
La première partie de ce rapport s’intéresse aux principaux taux d’équipements des internautes ainsi que les modes de connexion les plus couramment utilisés à domicile. La seconde partie fait le point sur les usages, en distinguant les usages sur téléphone mobile et, plus largement, en étudiant les usages sur internet. Enfin, la dernière partie évoque plus largement les relations des Français avec internet.
Source : Arcep

Technologies de l’information et de la communication et commerce international : le cas du déploiement de l’ADSL en France
Banque de France, Malgouyres Clément, Mayer Thierry, Mazet-Sonilhac Clément, Document de travail n° 741, 61 p., novembre 2019.
Les auteurs étudient l’effet de la diffusion des technologies de l’information et de la communication en France, entre 1997 et 2007, sur le commerce international de biens et sur le bien-être des consommateurs. Ils constatent que l’expansion de l’ADSL entraine une augmentation de la valeur des importations de 25% au niveau de l’entreprise et que cet effet positif passe principalement par la marge extensive.
Source : Banque de France

Partager la page