Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Aides aux entreprises pour favoriser leur transition écologique

Les entreprises s'engageant dans une maîtrise de leurs dépenses énergétiques et une démarche de production moins polluante, peuvent bénéficier d'aides et de financements publics.

© Fotolia.com

Rénovation : un crédit d'impôt pour les entreprises

Le Gouvernement a annoncé le lancement d'un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique des locaux des TPE et des PME, pour les dépenses engagées entre le 1er octobre 2020 et le 31 décembre 2021

Destiné aux entreprises qui réalisent des travaux d'amélioration de l’efficacité énergétique de leurs bâtiments (isolation, système de chauffage, ventilation mécanique, etc.), ce crédit d’impôt équivaut à 30% des dépenses dans la limite de 25 000€ par entreprise.

Dans le cadre de la stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable, les entreprises sont incitées à prendre en compte les impératifs environnementaux dans leur développement, à travers des aides et financements publics.

Le site des Chambres de commerce et d’industrie détaille les avantages d'une démarche de développement durable pour les entreprises.

Les aides de l'ADEME

L'ADEME, Agence de la transition écologique, intervient en direction des entreprises pour l’amélioration de l’utilisation de l’énergie, l'impact atmosphérique, la gestion des déchets, mais aussi la stratégie environnementale des produits. L'ADEME  propose des solutions pour financer un projet.

Les aides financières peuvent concerner différents projets spécifiques tels que :

  • les projets d'innovation, de recherche et de développement,
  • l'économie circulaire et/ou la performance énergétique : diagnostics, études de faisabilité, audits et investissements.

L'intégralité des solutions ainsi que les démarches à réaliser pour en bénéficier sont à consulter sur la page du site internet qui concerne les aides de l'ADEME.

L'ADEME propose également une liste non exhaustive d'autres financements de projets. Parmi ceux-ci se trouvent les Certificats d’économies d’énergie, les Prêts éco-énergie de Bpifrance ou encore le crédit-bail.

La page Qui peut m'accompagner ? détaille les services qui pourront guider les entrepreneurs dans leurs démarches.

Le prêt Eco-Energie (PEE)

Ce dispositif est à destination des micro-entreprises, TPE et PME ayant plus de 3 ans d'existence et étant financièrement saines. Pour en bénéficier, l'entreprise doit s'engager dans un programme d’investissement qui aura pour finalité d'améliorer leur efficacité énergétique. C'est un prêt participatif pouvant aller jusqu'à 100 000 euros qui est assimilé à des fonds propres lui permettant ainsi d'être renseigné sur une ligne spécifique du bilan de l'entreprise.

Le prêt Eco-Energie est proposé par Bpifrance, qui s'engage avec les entreprises en faveur de la transition écologique et énergétique (TEE).

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) impose une obligation de réalisation d’économies d’énergie aux vendeurs d’énergie. Il est possible pour une PME du secteur de s'associer à un vendeur d’énergie pour financer partiellement ses projets d’efficacité énergétique.

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie est détaillé sur le site du ministère de la transition écologique.

Autres mesures pour le développement durable des entreprises

Les Agences de l'eau proposent des aides pour la dépollution des eaux, le traitement des eaux usagées et l’élimination des déchets.

Sur le plan fiscal, les entreprises peuvent bénéficier d'amortissements exceptionnels pour l'acquisition de matériels destinés à économiser l'énergie et d'équipements de production d'énergies renouvelables. Le dispositif est  fixé aux articles 39 AA et suivants du code général des impôts et commenté par la doctrine fiscale BOI-BIC-AMT-20-20-50.

Modifié le 13 octobre 2020

Partager la page