Accueil du portailCAEF › Raymond BARRE
Centre des archives économiques et financières

Raymond BARRE

03/11/2011

Ministre de l'économie et des finances durant 585 jours

dans le gouvernement BARRE (27 août 1976 - 4 avril 1978)

Sources CAEF

Archives

Les archives du cabinet de Raymond Barre, ministre du commerce extérieur du 12 janvier au 29 août 1976, tournent autour de quatre sujets :
-le programme de développement des industries alimentaires ;
-les importations d'engrais en provenance d'Europe de l'Est ;
-l'amélioration des exportations de matériels informatiques  ;
-l'industrie mécanique et de transformation des métaux. 

Communicabilité : selon les termes du code du patrimoine

 

Sources complémentaires

Centre historique de Sciences Po : http://chsp.sciences-po.fr/fond-archive/barre-raymond-2 .

 

Résumé de l'action ministérielle

Cumulant les fonctions de Premier ministre et de ministre de l’économie et des finances, ce qui est sans précédent dans l’histoire de la Ve République, Raymond BARRE, sacré ‘’meilleur économiste de France’’ par Valéry GISCARD D’ESTAING, s’attaque aux conséquences du premier choc pétrolier en menant une politique de stabilité fondée sur le maintien du franc et la rigueur budgétaire et monétaire : le blocage des prix est institué à l’automne 1976 et deux emprunts, dont le fameux emprunt ‘’sécheresse’’, sont émis en novembre 1976 et mai 1977. Raymond BARRE est davantage soucieux de s’attaquer aux rigidités de la vie économique, insuffisamment soumise, par exemple, au jeu de la concurrence : la transformation de la commission technique des ententes en commission de la concurrence (1977) et le vote de la loi d’orientation sur le commerce et l’artisanat (10 janvier 1978) doivent répondre à cet objectif. Mieux faire jouer les mécanismes du marché tout en protégeant davantage le consommateur, tel est le propos de la loi du 10 janvier 1978 sur l’information et la protection des emprunteurs, dans le domaine du crédit à la consommation, loi qui crée, au passage, la commission des clauses abusives.
Raymond BARRE, qui souhaite réconcilier les Français avec le monde économique, se préoccupe également d’améliorer les rapports entre les administrations financières, notamment fiscales, et les citoyens-contribuables : il transforme le service de l’information en direction générale pour les relations avec le public (décret du 6 mai 1977), décide la mise en chantier d’un livre des procédures fiscales (novembre 1977), fait voter la loi du 29 décembre 1977 sur les garanties de procédure en matière fiscale et douanière qui crée la commission des infractions fiscales et le comité du contentieux fiscal, douanier et des changes.
Parmi les autres mesures importantes prises par Raymond BARRE, il faut citer la suppression du monopole du SEITA pour l’importation des tabacs (loi de 1976), l’octroi d’un complément d’indemnisation pour les rapatriés d’Afrique du Nord (loi du 2 janvier 1978) et surtout l’instauration de l’obligation d’assurance-construction (loi du 4 janvier 1978).
En matière de restructurations administratives, enfin, il faut noter la suppression de l’inspection générale de l’économie nationale (décret du 15 mars 1978) et l’autonomie accordée au service de la législation fiscale (décret du 28 juin 1977).
 

Bibliographie :

  • Barre, Raymond. - La période dans l'analyse économique : une approche à l'étude du temps. Paris : SEDES, 1950. 260 p. ; 24 cm. 335.2 BAR / MAG
  • Barre, Raymond. - Principes d'analyse économique. II, Analyse macroéconomique. 1. Paris : Les cours de droit, 1965. 102-III p. ; 24 cm. 335.2 BAR / MAG
  • Barre, Raymond. - Economie politique. 1. Paris : PUF, 1969. 723 p. ; 18 cm. 335.2 BAR / MAG
  • Barre, Raymond. - Economie politique. 2. Paris : PUF, 1970. 888 p. ; 18 cm. 02.ECO-BAR 2/R 335.2 BAR / MAG
  • James, Emile*Barre, Raymond*Barrère, Alain*Bartoli, Henri*Bauchet, Pierre. - La monnaie et l'économie de notre temps : mélanges en l'honneur du professeur Emile James. Paris : Cujas, 1974. XII-314 p. ; 24 cm. N 0365 (D4) CHEFF NC 8° NC
  • Barre, Raymond. - Economie politique. 1. Paris : PUF, 1975. 727 p. ; 18 cm. 335.2 BAR / MAG
  • Barre, Raymond. - Economie politique. Paris : Presses Universitaires de France, 1975. 2 vol., 725 et 888 p. ; in-8° (18 cm). CHEFF NC 0271
  • Barre, Raymond. - Réflexions pour demain. Paris : Hachette, 1975. 473 p. ; 18 cm. CHEFF NC 0275
  • Barre, Raymond. - Une Politique pour l'Avenir. Paris : Librairie Plon, 1975. 244 p. ; 22,5 cm. CHEFF NC 0273
  • France. Secrétariat général du gouvernement. - Composition du Gouvernement et des cabinets ministériels : Ministère Raymond Barre, liste arrêtée au 19 octobre 1976. Paris : Direction des Journaux officiels, 1976. 46 p. ; 17 cm. 120.11 COM / MAG
  • Barre, Raymond. - Union pour la démocratie française. - Objectifs d'action pour les libertés et la justice. Paris : Fayard, 1978. 93 p. ; 20 cm. 100 BAR 1978
  • Amouroux, Henri. - Monsieur Barre. Paris : R. Laffont, 1986. 584 p. ; 24 cm. 140.221 AMO / MAG
  • Barre, Raymond. - Mémoire vivante. Paris : Flamarion, 1988. 285 p. ; 22 cm. CHEFF NC 0272
  • Barre, Raymond*Colombani, Jean-Marie. - Questions de confiance : entretiens avec Jean-Marie Colombani. Paris : Flammarion, 1988. 345 p. ; 22 cm. 140 BAR /MAG
  • Barre, Raymond. - Questions de confiance. Paris : Flammarion, 1988. 345 p. ; 22 cm. CHEFF NC 0274
  • Barre, Raymond. - François Perroux : le centenaire d'un grand économiste. Paris : Economica, 2005. 170 p. ; 24 cm . 501 PER 2005

Retour à la chronologie Ve République

Modifié le 03/11/2011

© Ministères économie et budget. CAEF

12 avril 1924 à Saint-Denis-de-la-Réunion (La Réunion)
25 août 2007 à Paris.

 

Milieu Familial

  • Fils de René (1898-1975), négociant, et de Charlotte DÉRAMOND
  • Épouse le 19 novembre 1954 Eva HEGEDUS
  • Deux fils : Olivier (né en 1955) et Nicolas (né en 1961).

 

Études

  • Lycée Leconte-de-Lisle (La Réunion), Institut d’études politiques de Paris
  • Doctorat en sciences économiques (1949)
  • Agrégation des facultés de droit et des sciences économiques (1950).

 

Carrière professionnelle

  • Professeur d’université : faculté de droit de Caen (Calvados), institut des hautes études de Tunis (Tunisie, 1951-1954), institut d’études politiques de Paris (1952) et Faculté de droit et des sciences économiques de Paris (1964).

 

Mandats électifs

  • Famille politique : ‘’majorité présidentielle’’
  • Député du Rhône (1978, 1981-2002)
  • Conseiller régional de Rhône-Alpes (1986-1991)
  • Maire de Lyon (1995-2001).
Partagez cet article !