Centre des archives économiques et financières

Joseph MAGNIN

04/09/2012

Ministre des finances durant 688 jours

dans les cabinets de FREYCINET
(28 décembre 1879 - 23 septembre 1880)
et FERRY
(23 septembre 1880 - 14 novembre 1881).


Résumé de l'action ministérielle

Joseph MAGNIN fait aboutir d'importantes réformes fiscales concernant le timbre des affiches (loi du 30 mars 1880) et surtout les patentes (loi du 15 juillet 1880). Le décret du 2 juillet 1881, relatif à la taxe légale sur les huiles et les essences de pétrole et des schistes importés, jette les bases de la fiscalité pétrolière. Auparavant, il a fait supprimer les droits de navigation intérieure.
Pour financer le programme de grands travaux d'équipement lancé par de FREYCINET, il émet en mars 1881 un emprunt d'un milliard de francs en rentes perpétuelles 3%.
Associé à la création de la caisse d'épargne postale (loi du 9 avril 1881), il fait voter le tarif général des douanes (loi du 6 mars 1881).
Enfin il préside la troisième conférence monétaire internationale qui se tient à Paris en avril 1881.


Bibliographie

  • Delabrousse, Lucien. - Joseph Magnin et son temps (1824-1910),... d'après les documents officiels et parlementaires et une correspondance inédite. Paris : Librairie Félix Alcan, 1915. 2 vol., XIII-487 p. et 573 p., portrait, pl. ; in-8°. CHEFF BH 8° 3209  

 

Retour à la chronologie IIIe République

© Bibliothèque nationale

1er août 1824 Dijon (Côte-d'Or)
22 novembre 1910 Paris

Milieu Familial

  • Fils de Jean-Hugues (1793-1856), maître de forges, et de Julie PHILIPPON (1800-1882)
  • Épouse le 12 mai 1852 Pauline-Angèle BELONDE.
  • Deux enfants : Jeanne et Maurice, conseiller référendaire à la Cour des comptes.


Carrière professionnelle

  • Maître de forges
  • Membre de la chambre de commerce et président du tribunal de commerce de Dijon (Côte-d'Or)
  • Directeur politique du Siècle (1877).


Mandats électifs

  • Famille politique : modérés-conservateurs
  • Conseiller général du canton de Saint-Jean-de-Losne (Côte-d'Or, 1871-1910)
  • Député de la Côte-d'Or (1863-1875)
  • Sénateur inamovible (1875-1910).


Responsabilités exercées

  • Ministre du commerce et de l'agriculture (1870-1871)
  • Gouverneur de la Banque de France (1881-1898).
Partagez cet article !