Accueil du portailCAEF › Inventaire du fonds d'archives de la Monnaie de Paris
Centre des archives économiques et financières

Inventaire du fonds d'archives de la Monnaie de Paris

Présentation du fonds

Les archives de la Monnaie de Paris ont été versées au CAEF en deux temps : le fonds moderne et contemporain et les fonds privés en 2008, le fonds ancien, les manuscrits et les collections iconographiques en 2009. En 1996 et 1999, Jean-Marie Darnis, qui en a été le responsable de 1976 à 2009, a publié leur inventaire en deux tomes. Le site Internet du CAEF reprend ici les descriptions de ce fonds exceptionnel relatives aux documents manuscrits, mais sans l’appareil critique de notes ni les explications détaillées qui les accompagnait.

Les archives administratives sont organisées en plusieurs fonds :

  • le fonds ancien (séries A à P) est le plus volumineux, et court de 1418 à 1944. Il concerne l’organisation administrative de la direction des monnaies et médailles (séries A à D, M et N), la gestion et la responsabilité des personnels (I et L), le travail des artistes dessinateurs, peintres, sculpteurs et graveurs (G et P), les expérimentations techniques (E), les fabrications des monnaies et médailles (F à H, J et N), la présentation des « trésors » monétaires et visites à la Monnaie (M), la politique monétaire (K) et les contentieux en la matière (O).
  • le fonds moderne et contemporain (séries RD à RT) va de 1944 à 1996. Il est la réplique des thématiques rapportées au premier chapitre (RD à RP), avec deux séries supplémentaires consacrées aux expositions nationales et internationales (RS) et au Bulletin du Club français de la médaille (RT).
  • les fonds dits privés (série S). La Monnaie de Paris a récupéré, par acquisitions ou dons, des fonds cédés par des agents de cette administration, des collectionneurs ou des artistes.
  • les manuscrits sont des registres de correspondances, de procès-verbaux de commissions, de mémoires, de traités, etc. Les formats folio sont décrits dans la série X, les formats 8° et 4° dans la série Y.

 

Inventaire :

 

Le fonds ancien

Le fonds moderne et contemporain

Les fonds privés

Les documents figurés

Les manuscrits

Comment interpréter la référence des dossiers


Cette référence se compose de trois ensembles,

  • l’indicatif de « série » formé de une à trois lettres ;
  • le numéro de « carton » dans une suite continue pour chaque série ;
  • le numéro de « dossier » dans une suite continue pour chaque série.


En général, chaque référence présente donc l'indicatif de série suivi d'un tiret, puis le numéro du carton (sans espace), et, après une virgule et un espace, le numéro du dossier.
Exemple : A-12, 63

Abréviations.
L. A. S. : lettre autographe signée
P. A. S. : pièce autographe signée
 

 

 

Partagez cet article !