Accueil du portailCAEF › Henri QUEUILLE
Centre des archives économiques et financières

Henri QUEUILLE

01/10/2012

Ministre des finances et des affaires économiques durant 124 jours

dans le cabinet QUEUILLE
(11 septembre 1948-12 janvier 1949).
 

Sources complémentaires

Musée Henri Queuille, Neuvic d'Ussel (Corrèze).

 

Résumé de l'action ministérielle

Premier président du Conseil de la IVe République à cumuler cette charge avec celle du portefeuille des finances, Henri QUEUILLE passera en fait rapidement le relais à Maurice PETSCHE, qui est son adjoint dès la constitution du cabinet. Durant les quatre mois où il se partage entre Matignon et Rivoli, il procède à une augmentation déguisée des salaires en remplaçant la taxe proportionnelle de 15% à la charge des salariés par un impôt de 5% à la charge des employeurs. Il mène à son terme le réajustement monétaire initié par René MAYER en unifiant les taux de change. Il fait enfin voter la loi du 21 décembre 1948 qui réforme la procédure de vote du budget et programme des économies budgétaires.

Retour à la chronologie IVe République

© Minefe. Service des archives économiques et financières - décembre 2007

31 mars 1884 Neuvic-d'Ussel (Corrèze)
15 juin 1970 Paris

Milieu Familial

  • Fils de François (1844-1895), pharmacien, et de Louise de MASSON de SAINT-FÉLIX
  • Épouse Marguerite GRATABOUR (1887-1971).
  • Deux enfants : Pierre (né en 1911) et Suzanne (née en 1915, Mme GALLOT).


Études

  • Lycée de Tulle (Corrèze), faculté de médecine de Paris
  • Docteur en médecine (1908).


Carrière professionnelle

  • Médecin.


Mandats électifs

  • Famille politique : radicaux
  • Maire de Neuvic-d'Ussel (Corrèze, 1912-1941, 1945-1965)
  • Conseiller général du canton de Neuvic-d'Ussel (Corrèze, 1913-1961) ; président du conseil général de la Corrèze (1921-1941)
  • Député de la Corrèze (1914-1935, 1946-1958)
  • Sénateur de la Corrèze (1935-1941).

 

Responsabilités exercées

  • Sous-secrétaire d'État à l'agriculture (1919-1920)
  • Ministre de l'agriculture (1924-1925, 1926, 1930, 1932-1934, 1938-1940)
  • Ministre de la santé publique (1930-1931)
  • Ministre des postes, télégraphes et téléphones (1932)
  • Ministre de la santé publique et de l'éducation physique (1934-1935)
  • Ministre des travaux publics (1937-1938)
  • Ministre du ravitaillement (1940)
  • Commissaire d'État du Comité français de libération nationale, (1943-1944) et membre du Gouvernement provisoire (1944)
  • Ministre des travaux publics, des transports et du tourisme (1948)
  • Président du Conseil (1948-1949)
  • Ministre d'État (1948, 1951-1953)
  • Ministre de l'intérieur (1950-1951)
  • Président du Conseil et ministre de l'intérieur (1950-1951)
  • Vice-président du Conseil (1953-1954).
Partagez cet article !