Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Témoignage : l'APIE collabore avec le CIN Saint-Mandrier

Constituant la plus grande école de la Marine nationale, le Centre d’instruction naval de Saint-Mandrier (CIN) et, plus largement, la Marine nationale, suscite l’intérêt croissant du monde civil, de par son expertise, son savoir-faire et la qualité de ses équipements. Les sollicitations de plus en plus nombreuses l’ont amené à s’interroger sur les pistes, à la fois techniques et juridiques, de valorisation potentielle de son patrimoine immatériel.

C’est dans ce contexte qu’il a initié, en octobre 2012, une collaboration avec l’APIE. La démarche a consisté à aider la Marine à identifier, au moyen d’une étude de marché, le contexte économique dans lequel s’insère son offre de formation et à étudier les possibilités juridiques de valoriser ce patrimoine. Grâce à des échanges réguliers et des déplacements sur site, les équipes de l’APIE ont mené une enquête approfondie qui s’est matérialisée par du benchmark et des entretiens avec les publics cibles afin d’évaluer leur appétence pour l’offre.

En particulier, l’étude a permis d’identifier le segment de marché sur lequel le positionnement du CIN serait le plus intéressant. Forte de son expertise interministérielle, l’APIE a également produit un travail fouillé sur l’articulation des différents textes juridiques applicables en l’espèce.

L’investissement de l’APIE dans ce projet a été complet et les documents produits particulièrement bénéfiques puisqu’ils ont permis d’élargir le spectre des opportunités de développement dont dispose la Marine. Depuis, le CIN a notamment entrepris des travaux visant le développement de synergies autour de ses formations avec le monde civil.

Capitaine de frégate Antoine GOULLEY, adjoint au directeur de l’enseignement, Centre d’instruction naval de Saint-Mandrier

Partager la page