Accueil du portailAPIEPublications › Comment accueillir les événements dans des lieux publics
Agence du patrimoine immatériel de l'Etat

Comment accueillir les événements dans des lieux publics

 

Nouveauté dans le paysage administratif, des ministères et opérateurs publics de l’État accueillent des événements dans des sites où s’exercent leurs missions.

Outre leurs qualités architecturales, ces sites, souvent prestigieux sont, de par leur histoire et les missions exercées en leur sein, porteurs de sens pour les professionnels de l’événementiel qui voient l’occasion de faire bénéficier leur manifestation de qualités immatérielles : prestige, histoire, image, notoriété, etc.

Par le passé, des lieux publics ont accueilli des événements de façon ponctuelle. Depuis le début des années 2000, le ministère de la Culture, via le Centre des monuments nationaux, a instauré une véritable politique d’accueil des événements au sein d’une trentaine de monuments. L’ APIE promeut depuis 2007 la mise en place d’une offre publique cohérente.

Il s’agit de passer d’une logique « d’autorisation » à une offre professionnelle, reposant sur une identification claire des sites et de leurs possibilités d’accueil, des contrats types et une tarification cohérente au niveau du marché.

Si l’accueil d’événements a vocation à rester une activité marginale, il requiert néanmoins une organisation et une démarche structurée. L’ouverture des espaces publics pour accueillir des séminaires, galas ou tout événement d’entreprise implique d’adopter une approche par étape qui respecte à la fois les spécificités de chaque administration et les pratiques des professionnels.

Les outils développés par l’APIE s’inscrivent dans cet objectif. Ce cahier pratique présente les éléments qu’il est essentiel de connaître pour développer une politique d’accueil des événements efficace et professionnelle dans une administration.

 

 

Ces documents sont placés
sous licence Creative Commons –
Attribution – Pas d'utilisation commerciale

Partagez cet article !