Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Patrimoine immatériel de l'Etat : une nouvelle publication sur le mécénat et le parrainage

Le recours aux financements privés au service d’actions d’intérêt général n’est pas une pratique récente dans le monde public. A la faveur de nouveaux outils juridiques conçus par l’État, elle s’étend à de nouveaux secteurs et prend des formes innovantes, dont celle de la valorisation du patrimoine immatériel des personnes publiques.

 

 

 

 

Crédit photos © F. Poche/Atelier culturel - Photothèque VINCI

 

Le mécénat et le parrainage peuvent contribuer à la modernisation et à l’amélioration des services rendus au public par les financements complémentaires qu’ils apportent. C’est aussi, dans une perspective plus large, l’opportunité de rapprocher des univers différents et de générer des collaborations inédites, au bénéfice du bien commun. Les mécènes trouvent intérêt à s’associer à l’image, à la renommée, au patrimoine historique ou culturel, au savoir-faire, aux valeurs des entités publiques et concourent ainsi à leur valorisation.

Forte de ce constat, l’APIE (Agence du patrimoine immatériel de l’Etat) publie une brochure qui vise à donner aux administrations des repères utiles sur ces pratiques :

  • A quoi sert une fondation ?
  • Qu’est-ce qu’un fonds de dotation ?
  • Comment faire appel à la générosité publique ?

Telles sont les questions abordées dans ce document qui propose, outre des conseils juridiques et fiscaux, un état des lieux du secteur. Le document fourmille d’exemples pratiques (universités, musées, hôpitaux) et propose, en outre, la marche à suivre pour élaborer une stratégie de recherche de mécénat.

Lire la fiche "Conduire des actions d’intérêt général avec le concours de financements privés : mécénat, fonds de dotation, parrainage…"

Le patrimoine immatériel

Le champ de l’immatériel public est large : il recouvre notamment les informations publiques, le patrimoine audiovisuel, les marques, les savoir-faire, la mise à disposition d’espaces publics…

 

Aller plus loin

 

 

Partager la page