Accueil du portailArchives › Aide au développement : au moins 20 milliards d’euros de financement entre 2014 et 2018 pour l’Afrique

Aide au développement : au moins 20 milliards d’euros de financement entre 2014 et 2018 pour l’Afrique - 02/12/2016

Le comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) s’est réuni le 30 novembre, sous la présidence du Premier Ministre, en présence de Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, d’André Vallini, secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie, et d’autres ministres concourant à la politique de développement. Ces derniers ont pris une série de décisions afin de répondre aux défis de la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités, la préservation de la planète, la montée du terrorisme et l’augmentation des flux migratoires.

© Fotolia.com

 

Réaffirmer la priorité accordée à l’Afrique et aux pays les moins avancés

Le Gouvernement a réitéré son engagement de consacrer au moins 20 milliards d’euros de financement entre 2014 et 2018 à l’Afrique. De plus, 75% de l’effort financier de l’Etat en subventions et en prêts (hors annulation de dette) et 85% de celui de l’Agence française de développement (AFD) seront consacrés à la zone Afrique et Méditerranée.

Il a aussi été décidé que la France intensifiera sa coopération avec les pays les moins avancés, en particulier ceux de l’espace francophone, et avec d’autres pays partenaires dont le développement et la stabilité sont jugés prioritaires (dont les Balkans occidentaux, et l’Ukraine).

Consolider l’aide française dans la lutte contre le changement climatique, la santé et l’éducation

La France adaptera sa politique de développement et de solidarité internationale à l’agenda 2030 du développement durable. Suite à l’Accord de Paris, le Gouvernement a réaffirmé sa volonté de mettre en œuvre les objectifs du développement durable (ODD) aux niveaux national et international.

Le Gouvernement a confirmé l’engagement de la France en faveur de la santé mondiale et du renforcement des systèmes de santé. La France agira aussi pour lutter contre la faim et la malnutrition, ainsi que pour améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Dans le domaine de l’éducation, l’élaboration d’un programme « Erasmus – euro-africain » dans la perspective du sommet Union Européenne-Afrique en 2017 sera par ailleurs proposée.

Moderniser les instruments d’intervention de la politique de développement

Enfin, le Gouvernement a décidé la création d’une facilité pour l’atténuation des vulnérabilités et la réponse aux crises, ainsi que le rapprochement stratégique et opérationnel entre l’Agence française de développement (AFD) et la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Une charte d’alliance entre les deux institutions sera signée lors du 75è anniversaire de l’AFD, le 6 décembre 2016.

Relevés de décisions du CICID du 30/11/2016

 
 

Qu'est-ce que le CICID ?

Le comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) a été créé par le décret n°98-66 du 4 février 1998. Il définit les orientations de la politique de coopération internationale et du développement. Présidé par le Premier ministre, il réunit les ministres les plus directement concernés par les questions de développement : affaires étrangères, économie, finances, budget, commerce extérieur, intérieur, immigration, population, éducation, défense, environnement, outre-mer, et parfois d’autres ministres intéressés.

L'AFD en bref

Institution financière, l’Agence Française de Développement (AFD) est au cœur du dispositif français de l’aide publique en faveur des pays en développement et de l'Outre-mer.

>>> En savoir plus

 

 

Partagez cet article !