Imprimer la page

La rémunération des dirigeants

L’État actionnaire applique les dispositions du décret de 2012 sur la rémunération des dirigeants des entreprises dans lesquelles l’État est majoritaire (plafonnement de la rémunération des dirigeants à 450 000€ ) et de la loi Sapin 2 de 2016, ainsi que celles applicables aux entreprises cotées, qui correspondent aux préconisations du code AFEP-MEDEF. Les représentants de l’État interviennent tout au long de l’année dans les instances de gouvernance compétentes auxquelles ils participent pour promouvoir une politique de modération salariale pour les dirigeants mandataires sociaux. Cette politique de modération continuera à guider les votes de l’État actionnaire en AG dans le cadre du dispositif de vote ex ante et ex post mis en place par la loi Sapin 2.

Le cadre juridique applicable à la rémunération des dirigeants des entreprises publiques

Partager la page