La féminisation dans les entreprises à participation publique

Le taux de féminisation des administrateurs directement proposés par l’État (PQ/AE/RE) dans les organes de gouvernance est de 38 % à l’issue des AG 2021, en légère hausse par rapport à l’année dernière (37 %).

Plus généralement, le taux de féminisation de l’ensemble des conseils d’administration et de surveillance des entreprises relevant du portefeuille de l’APE a plus que doublé en 7 ans, passant de 16,2 % en 2012 à 38 % en 2021 :

  • pour les 11 entreprises cotées du portefeuille, ce taux atteint 43 % à l’issue des assemblées générales 2021 (45 %hors Airbus qui n’est pas soumis au droit français). Près de la moitié des administrateurs représentant ou proposés par l’État (48 %) dans l’ensemble de ces entreprises sont des femmes.
  • pour les entreprises non cotées, ce taux est de 37 %. Le taux de féminisation des administrateurs directement proposés par l’État (PQ/AE/RE) dans les organes de gouvernance des entreprises non cotées est de 37 %.

Féminisation des instances de gouvernance

Féminisation instances de gouvernance 2021

05/11/2021

Féminisation instances de gouvernance 2021

Partager la page