Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Les participations publiques

Le portefeuille géré par l’APE est aujourd’hui à la fois étendu et très divers, tant au regard des secteurs d’activité concernés que du poids de l’État au sein des entreprises ou des formes juridiques existantes.Avec 88 entreprises relevant de son périmètre, l’APE est présente dans des secteurs aussi différents que l’aéronautique, la défense, l’énergie, les transports, les services (notamment bancaires) ou l’audiovisuel. Sur l’ensemble de ces secteurs, la situation des entreprises du portefeuille de l’APE est également très variée, allant de 12 entreprises cotées à plusieurs défaisances ou entités en extinction.

4 secteurs d'activité

Panoramas sectoriels (2018-19) :

La valorisation boursière du portefeuille coté de l’État s’établit à 75,1Md€ au 30 juin 2019. En termes de valorisation, la prédominance du secteur de l’énergie, qui représente 48,5% de la capitalisation boursière cotée,est particulièrement marquée, loin devant le secteur aéronautique/défense (30,4%), puis infrastructures/transport aérien (11,0%) et télécoms (6,6%).

Par ailleurs, l’État actionnaire intervient indirectement via Bpifrance, dont il est actionnaire à 50% avec la Caisse des dépôts et consignations. L’intervention de l’État actionnaire et de Bpifrance est encadrée par des doctrines d’intervention complémentaires l’une de l’autre. Bpifrance privilégie des prises de participations minoritaires en partenariat avec d’autres investisseurs en apportant de nouveaux fonds propres, essentiellement dans de petites et moyennes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire avec une perspective de sortie au terme d’une étape de leur développement, de leur croissance internationale ou de leur consolidation.

 

Partager la page