L'agence Moody's abaisse la note de la France

Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances, a pris connaissance de la décision de l’agence de notation Moody’s de porter la note de long terme de la France à Aa1 avec perspective négative, et de maintenir au plus haut niveau la notation de court terme.

 

 

 

 

 

 

 

D'après le communiqué de presse

Cette décision fait suite à la mise sous perspective négative de la note française, le 13 février 2012, et de celles d’autres grands pays européens, le 23 juillet 2012. Elle reflète, comme le souligne Moody’s, l’insuffisance des gouvernements précédents à redresser les comptes publics et la compétitivité de notre économie.

Pierre Moscovici rappelle les réformes engagées résolument par le gouvernement qui visent précisément à redresser notre économie : maîtrise des comptes publics, pacte national pour la compétitivité, la croissance et l’emploi ainsi que la négociation en cours sur le marché du travail.

L’économie française est large et diversifiée et le Gouvernement fait preuve d’un engagement fort pour conduire des réformes structurelles et redresser les finances publiques.

La dette française demeure ainsi parmi les plus liquides et les plus sûres de la zone euro.

Pierre Moscovici rappelle également les avancées réalisées depuis le conseil européen des 18 et 19 juin 2012 pour stabiliser la situation de la zone euro et y préserver la croissance.

 

Grille de notation financière des trois principales agences

  Moody's Standard & Poor's Fitch Ratings
Première qualité Aaa AAA AAA
Haute qualité Aa1 AA+ AA+
Aa2 AA AA
Aa3 AA- AA-
Qualité moyenne supérieure A1 A+ A+
A2 A A
A3 A- A-
Qualité moyenne inférieure Baa1 BBB+ BBB+
Baa2 BBB BBB
Baa3 BBB- BBB-
Spéculatif Ba1 BB+ BB+
Ba2 BB BB+
Ba3 BB- BB-
Très spéculatif B1 B+ B+
B2 B B+
B3 B- B-
Risque élévé Caa1 CCC+ CCC
Ultra spéculatif Caa2 CCC CCC
En défaut, avec
quelques espoirs
de recouvrement
Caa3 CCC-/CC/C/CI/R CC/C
En défaut sélectif Ca SD D
En défaut C D D

 

Partager la page