Nos priorités

Les chiffres clés de la semaine

5 000

Nombre d’entreprises qui ont été accompagnées en dix ans par les commissaires aux restructurations et à la prévention des difficultés en entreprises (CRP).

source : direction générale des Entreprises

1 973

Nombre d’entreprises qui ont été accompagnées en 2021 par le réseau des commissaires aux restructurations et à la prévention des difficultés en entreprises (CRP).

source : direction générale des Entreprises

65 %

Part des entreprises accompagnées, à l’échelle nationale, qui emploient entre 10 et 249 salariés. Les PME restent la cible principale des CRP.

source : direction générale des Entreprises

Bercy infos, nos pages pratiques

L'actu vient à vous avec Bercy infos : abonnez-vous !

Chaque semaine, soyez les premiers informés sur toute l'info qui vous concerne avec nos lettres Bercy infos.

Vous êtes un particulier

Abonnez-vous à Bercy infos Particuliers

Chaque mardi

Je m'abonne

Vous gérez une entreprise

Abonnez-vous à Bercy infos Entreprises

Chaque jeudi

Je m'abonne

Les ministres

Découvrez nos métiers et rejoignez-nous !

Le ministère recrute chaque année plus de 5 000 personnes, en France et à l'international. Et les concours ne sont pas la seule voie d'accès. Bercy, c'est 166 métiers et plus de 130 000 agents. Mettez votre talent au service d’une économie forte et durable, rejoignez-nous !

© Ministère de l'Économie et des Finances

Numérique et nouvelles technologies.

Coopération européenne et internationale.

Élaboration de la politique industrielle de la France.

Lutte contre la fraude.

Protection des consommateurs.

Développement économique.

Statistiques publiques.

Financement des politiques publiques.

135 000 collaborateurs.

Rejoignez-nous.

© Ministère de l'Économie et des Finances

Je m'appelle Sonia Marguery. Je travaille au sein du ministère de l’Économie et des Finances à la DGFiP, dans un établissement de services informatiques basé à Montpellier.

Je suis inspectrice des finances publiques avec une qualification informatique, qui se nomme programmeur système d'exploitation. Je suis cheffe de service, d’un service de cinq personnes.

Au départ je viens du monde privé. Je travaillais dans une maison de couture, en tant que DRH. À mi-parcours j'ai eu un accident de vie, où j'ai perdu l'audition et j'ai pu rentrer par voie contractuelle au Trésor Public à l'époque.

Puis j'ai eu l'opportunité de pouvoir passer des concours en interne, parce que la DGFiP vous y prépare. J’ai une petite particularité, c'est que je suis une personne sourde qui fait de la lecture labiale, ce qui ne m'empêche pas de faire mon travail tout à fait comme mes autres collègues.

Au départ, cette administration me plaisait parce qu'elle avait une mission régalienne. J'ai trouvé ça très intéressant et épanouissant professionnellement et en perpétuelle évolution.

Aujourd'hui la DGFiP développe des outils pour les citoyens et pour les agents très, très performants, pour le monde de demain.

© Ministère de l'Économie et des Finances

 Je m'appelle Lorenzo Salvador je suis acheteur dans l'immobilier au Secrétariat général des ministères économique et financiers.

Mon rôle, c'est lors de programmes de rénovation ou de construction pour des bâtiments de l'État d'élaborer des stratégies achats pour passer des marchés publics qui soient performants, que ce soit en ajoutant des clauses sociales, environnementales, pour faciliter l'accès des PME à la commande publique ou en favorisant l'innovation dans nos marchés.

C'est des enjeux qui sont passionnants, on agit réellement pour l'économie de ce pays, pour l'emploi et donc il y a un souhait vraiment, de renouveler les équipes, de faire appel à des regards neufs, de s'ouvrir à la diversité sociale et culturelle et donc faut vraiment pas hésiter à rejoindre les équipes des ministères économique et financiers.

Il y a une diversité de métiers et chacun peut y trouver sa place.