Accueil du portailVous orienterParticulierConsommation › Timbres postaux : nouveaux tarifs à partir du 1er janvier 2017

Timbres postaux : nouveaux tarifs à partir du 1er janvier 2017

12/08/2016

© Groupe La Poste

Suite à une baisse du volume d'envois de courriers postaux, La Poste a annoncé une hausse des tarifs du courrier à  partir du 1er janvier 2017. Découvrez la grille des futurs tarifs postaux.

Augmentation du prix des timbres au 1er janvier 2017

[ Version texte]

Type d'envoi (pour les particuliers)*

Tarif 2016 (0 à 20 g)

Tarif 2017 (0 à 20 g)

Taux moyen d'augmentation

Lettre prioritaire

0,80 €

0,85 €

6,3 %

Lettre verte

0,70 €

0,73 €

4,3 %

Ecopli

0,68 €

0,71 €

4,4 %

Lettre recommandée

3,77 €

3,95 €

3,5 %

Ainsi, les tarifs courrier augmentent de 3,1 % en moyenne. Le prix de la lettre verte, désormais majoritairement utilisée passera de 0,70 € à 0,73 €, tandis que le timbre prioritaire passera de 0,80 € à 0,85 €.

Les tarifs des Colissimo pour des envois des particuliers jusqu’à 2 kg restent stables.

La remise de 2 centimes par rapport au prix du timbre classique demeure pour tout achat de timbres à imprimer chez soi avec le service « mon timbre en ligne »

Lire aussi : Impôts, tarifs, minima sociaux... Ce qui change au 1er janvier 2016

45 € de dépenses postales par an en moyenne

Selon La Poste, la dépense des ménages en produits postaux est de 45 € par an en moyenne, soit moins de 4 € par mois. L’impact de la hausse est donc estimé à moins de 2 € par an et par ménage.

Et en Europe ?

En Europe, le prix moyen de l’envoi économique est de 0,75 centimes. Soit 5 centimes de plus qu’en France.

Vous êtes une entreprise ?

Pour les entreprises, afin d’encourager l’utilisation du Média courrier, les tarifs de base du courrier publicitaire (marketing direct) restent inchangés pour la deuxième année consécutive. Les produits de la gamme industrielle de courrier de gestion verront, quant à eux, leurs tarifs évoluer en moyenne de 1,9 % en 2017 soit la plus faible hausse tarifaire depuis 5 ans.

Partagez cet article !

Le ministère sur Twitter

Lettres d'information

Partagez cet article !