Accueil du portailVous orienterParticulierLe numérique › Objets connectés : pourquoi la France est un acteur de poids

Objets connectés : pourquoi la France est un acteur de poids

05/01/2017

© Fotolia

Le marché international des objets connectés devrait devenir un marché majeur dans les années à venir, les objets du quotidien devenant de plus en plus connectés. Smart home, smart watches, Vehicle Intelligence (véhicules connectés et autonomes), la France se positionne comme l'un des leaders mondiaux sur ce créneau.

Un objet connecté, c'est quoi ?

Aujourd’hui, les objets connectés sont partout. Ils sont dans l’automobile, dans sa brosse à dents, dans son réfrigérateur qui peut lister par lui-même les aliments manquants ou périmés, et même directement dans les vêtements. En étant connecté, on peut ainsi surveiller sa maison, la distance qu’on a parcourue dans la journée et son rythme cardiaque en deux clics sur l’écran de son smartphone.

Depuis 2014, l’« Internet of Things » (l'Internet des objets) s’impose comme une tendance lourde au Consumer Electronic Show de Las Vegas (CES). La France se positionne comme l’un des leaders sur ce créneau et ses start-up sont reconnues pour leur innovation et leur créativité.

Objets connectés : les atouts des « Frenchies »

  • Un savoir-faire historique en matière d’infrastructures réseaux, hérité des grands groupes français et la qualité des formations d’ingénieur dans le domaine ;
  • Une créativité française en la matière qui vaut aux start-up tricolores une véritable reconnaissance à l’international.

Consciente de l’importance de ce domaine et des marchés que permettent d’ouvrir les objets connectés, la France s’organise. L'une des 9 solutions de la Nouvelle France Industrielle y est d'ailleurs consacrée.

 

La solution objets intelligents

Dans le cadre du programme pour l’Industrie du Futur, les objets intelligents ont été identifiés comme l’une des 9 solutions prioritaires pour la politique industrielle de la France. Eric Carreel, président fondateur de Withings, a été missionné pour élaborer une feuille de route pour développer la filière française des objets connectés.

Une première action de cette feuille de route : la mise en place d’une Cité de l’Objet Connecté, lieu d’accélération de l’innovation et du passage à l’industrialisation. Seconde action : la valorisation du savoir-faire français dans le domaine des objets connectés auprès des consommateurs français et européens.

 

La French Tech

L’Etat a lancé en novembre 2013 l’initiative French Tech pour soutenir et rendre plus visible la croissance de l’écosystème de startup françaises. « La French Tech » est une marque qui désigne une nouvelle génération d’entrepreneurs qui créent leur entreprise et visent le leadership mondial.

C’est aussi une communauté qui réunit toutes celles et ceux qui, de l’entrepreneur à l’investisseur en passant par le développeur, innovent et contribuent au dynamisme et à la croissance des startup françaises.

 

 

Publié initialement le 06/01/2016

Vous avez dit connecté ?

Lunettes, lave-linge, téléviseurs, montres, systèmes de vidéosurveillance, serrures, etc., autant d’objets électroniques connectés qui partagent ou qui vont partager notre quotidien. Qu’ils soient directement connectés au Web, en wifi ou bien par l’intermédiaire d’un smartphone (avec lequel ils communiquent en Bluetooth ou par la RFID - communication sans contact à l'aide d'une puce électronique).

Comprendre la French Tech

La Frenchtech : définition, ambition, action

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    17/03/2017

    La France compte plus de 200 000 sites marchands sur Internet, un nombre qui a été multiplié par 10 en dix ans*. Face à cette offre pléthorique et aux nouveaux acteurs qui apparaissent chaque jour sur la toile, il est parfois difficile de s'y retrouver. Pour vous aider à y voir clair, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vous livre 5 astuces pour acheter en ligne en sécurité.

  • 14/03/2017

    Évaluez vos droits à plus d’une vingtaine de prestations sociales en quelques minutes. Le site mes-aides.gouv.fr compare votre situation personnelle aux critères des principales aides, comme le RSA, la CMU-C, l'APA ou les allocations familiales... En proposant en ligne un résumé clair et synthétique, le site propose d'informer les usagers et de faciliter leurs démarches. Retour sur ce simulateur.

  • 17/02/2017

    Chaque année, la direction générale des Entreprises (DGE) publie les chiffres clés du numérique. Quelle est l'évolution de la vente sur internet et mobile ? Quelle est la place de la France dans les usages du numérique par rapport à l'Union européenne ? Quel est le taux d'équipement en ordinateurs, smartphones et tablettes ? La réponse en image.

  • ©Fotolia.com

    10/02/2017

    Comptes mail, sites d’e-commerce, services administratifs… de nombreux sites demandent de créer un compte et de le protéger avec un mot de passe et de nombreux internautes utilisent le même mot de passe sur tous les sites afin de ne pas l’oublier. Attention ! Cette pratique est risquée et peut permettre à des pirates d’avoir accès à toutes vos informations pour utiliser votre identité, ou votre compte bancaire. Voici tous nos conseils pour créer un mot de passe sécurisé.

  • ©Fotolia.com

    26/01/2017

    Depuis 2015, le service universel des communications électroniques garantit principalement aux citoyens un accès à la téléphonie. Qui peut en bénéficier ? Quels sont les prestations garanties ? Explications.

  • Page d'accueil du site dédié www.le-recensement-et-moi.fr

    17/01/2017

    Depuis le jeudi 19 janvier, l'Insee a débuté, avec les communes, une nouvelle campagne de recensement de la population. Les données recueillies permettront de déterminer la population officielle de la France. Se faire recenser est obligatoire et utile à tous.

Le ministère sur Twitter

Lettres d'information

Partagez cet article !