Accueil du portailVous orienterEntrepriseCommerce › Création des zones touristiques internationales à Paris

Création des zones touristiques internationales à Paris

28/09/2015

@Bercy

Le tracé des 12 zones touristiques internationales (ZTI) à Paris est présenté par Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, un mois après la promulgation de la « loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques ».

Renforcer l’attractivité de Paris, Nice, Cannes et Deauville

La création des zones touristiques internationales (ZTI) adapte les conditions d’ouverture des commerces le dimanche et en soirée à Paris à la réalité de la fréquentation touristique de la capitale. Première ville touristique mondiale avec plus de 29 millions de visiteurs chaque année, Paris ne représente pourtant que le 9e panier moyen par touriste en terme d’achat, comparé aux autres capitales mondiales. La création des ZTI permet de renforcer l’attractivité de Paris, de développer le potentiel économique des commerces et de créer de l’emploi. [Voir le plan et les cartes des 12 ZTI ci-dessous]

Les contours des ZTI ont été décidés à l’issue d’une concertation lancée le 15 août auprès de la mairie de Paris, des organisations syndicales et des associations de commerce. Les maires d’arrondissement concernés ont été associés à cette réflexion. Les décisions concernant les villes de Nice, Cannes et Deauville seront prises dans les prochains jours.

Plan des 12 ZTI de Paris

Plan des zones touristiques internationales à Paris

 

Des ouvertures définies en concertation avec les salariés

Les entreprises souhaitant ouvrir le dimanche et en soirée dans le cadre des ZTI devront mener une concertation avec les salariés dans le cadre d’un accord de branche, de groupe, de territoire ou d’entreprise. Dans les entreprises de moins de 11 salariés, le chef d’entreprise devra recueillir l’accord majoritaire de ses salariés.

Ces accords devront obligatoirement prévoir des compensations liées au travail dominical, en tout état de cause un repos équivalent, ainsi que les contreparties mises en œuvre par l’employeur pour compenser les charges induites par la garde d’enfants.

Les salariés travaillant en soirée au-delà de 21 h seront obligatoirement payés double et l’employeur devra prendre à sa charge les frais de transport de retour jusqu’à leur domicile.

Création d’un Observatoire du commerce du dimanche

Le ministre annonce également la création d’un Observatoire du commerce du dimanche. Cet Observatoire sera chargé d’évaluer la réforme de l’ouverture des commerces le dimanche à Paris, d’en suivre la promotion internationale, de mesurer l’impact en termes de création d’emplois, ses effets sur le commerce et l’activité, notamment de proximité et les éventuels coûts induits pour la ville. Il devrait réunir le préfet et la maire de Paris, les maires d’arrondissement, les organismes consulaires et les associations de commerçants.

 

Cliquez sur les infographies pour les agrandir

Le potentiel du tourisme international

 

 

Cliquez sur les infographies pour les agrandir

Les compensations au travail le dimanche

 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    23/03/2017

    Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont la première cause de maladies professionnelles reconnues (plus de 87 %). L’Assurance Maladie propose une aide pouvant atteindre 25 000 euros aux entreprises souhaitant s’engager dans une démarche préventive. Comment en bénéficier et jusqu’à quand ?

  • 17/03/2017

    Sous l’autorité du ministre de l’Economie et des Finances, la direction générale des Entreprises (DGE) a pour objet de préparer, concevoir et mettre en œuvre les politiques publiques, en matière de compétitivité et de croissance des entreprises. Quelles sont ses missions au service des entreprises ?

  • © Fotolia

    17/03/2017

    Le résultat fiscal permet de déterminer les revenus de l’entreprise soumis à l’impôt. Comment se calcule-t-il ?

  • ©Fotolia.com

    17/03/2017

    « L'industrie aussi, c'est écologique ! » La semaine de l'industrie a choisi ce thème pour démontrer que « contrairement aux idées reçues, les entreprises industrielles s'emploient quotidiennement à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les impacts environnementaux ». Le secteur industriel se réorganise pour faire face aux nouveaux défis du développement durable, et plus globalement, ce sont tous les métiers et tous les secteurs qui sont impactés. Explications.

  • © Fotolia

    16/03/2017

    Votre établissement possède des postes de télévision ? Vous êtes sans doute soumis à la contribution à l'audiovisuel public (anciennement redevance audiovisuelle). Dans ce cas, il vous faudra la payer chaque année, au moment du dépôt de la déclaration de TVA ou taxes assimilées. Explications.

  • © Fotolia

    13/03/2017

    Artisans, industriels ou commerçants, votre conjoint exerce régulièrement une activité professionnelle dans votre entreprise ? La déclaration d’un statut de conjoint de chef d’entreprise est obligatoire, et détermine les droits dont il pourra bénéficier.

Le ministère sur Twitter

Lettres d'information

Partagez cet article !