Accueil du portailVous orienterEntrepriseVous êtes une entreprise › L'accès au répertoire des entreprises Sirene désormais gratuit

L'accès au répertoire des entreprises Sirene désormais gratuit

03/01/2017

© Fotolia

Les professionnels et les particuliers ont désormais accès, gratuitement, à de nombreuses informations sur toutes les entreprises immatriculées en France.

La plus grande base de données sur l'état civil des entreprises françaises est maintenant accessible à tous, sans frais. Sirene (pour « système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements ») est devenu gratuit le 1er janvier 2017 pour toute personne publique ou privée. L'accès était jusqu'à présent payant.

De nombreuses informations, actualisées en permanence

Géré par l'Insee, Sirene enregistre toutes les entreprises et leurs établissements, quelle que soit leur forme juridique et quel que soit leur secteur d'activité, en métropole, dans les départements d'Outre-mer et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Les entreprises étrangères qui ont une représentation ou une activité en France y sont également répertoriées. De nombreuses informations sont ainsi récoltées et actualisées en permanence : numéros Siren (identifiant de la personne physique ou morale) et Siret (identifiant de chaque établissement), adresse, effectif, date de création, code d'activité... Avec 9 millions d'entités légales répertoriées, Sirene constitue la base la plus riche sur les entreprises de l'hexagone.

Sirene disponible également en open data

En plus de la consultation gratuite de Sirene, l'Insee propose désormais de télécharger l'intégralité de la base, les mises à jour quotidiennes et la documentation associée en open data (« données ouvertes »), pour faciliter la réutilisation des données.

Ouverture des données publiques

Cette mise à disposition gratuite de Sirene intervient dans la stratégie d'ouverture des données publiques du Gouvernement. De nombreux bénéfices sont envisagés, notamment au niveau des services de recherche d'emploi ou pour le développement commercial des entreprises. Cette mesure renforce également les principales dispositions de la loi pour une République numérique : publication élargie des données des organismes publics, droit de réutilisation des données ou encore diffusion des principaux répertoires publics.

 

Publié initialement le 26/01/2016

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    22/02/2017

    La SARL (société à responsabilité limitée) est la forme d’entreprise la plus répandue en France. Selon l’Insee, en 2016, 40 % des entreprises créées sont des SARL. Explications sur ce statut.

  • © Fotolia

    22/02/2017

    Taxes sur les salaires, TVA, prélèvements libératoires... : retrouvez le calendrier de vos principales échéances pour l'année 2017, mois par mois.

  • ©Fotolia.com

    20/02/2017

    Le crédit d’impôt recherche (CIR) a pour objectif d’améliorer l’innovation et la compétitivité des entreprises. Grâce à ce crédit d’impôt, les entreprises peuvent engager des dépenses de recherche et développement et être en partie remboursées sur ces dépenses.

  • 20/02/2017

    Quels sont les avantages à reprendre une entreprise ? Comment trouver l'affaire qui vous correspond et la financer ? Nicolas d’Arco, chef du bureau de l’entrepreneuriat et du développement des entreprises à la direction générale des Entreprises (DGE) répond aux questions des entrepreneurs qui voudraient se lancer.

  • ©Fotolia.com

    17/02/2017

    Vous êtes une association, une fondation ou un organisme non lucratif mais ne savez pas quels impôts vous devez payer ? Pour vous aider, voici toutes nos explications.

  • © Fotolia

    17/02/2017

    Dans sa brochure, la direction générale des Entreprises (DGE) propose notamment un test pour évaluer votre positionnement face aux technologies numériques et des informations pratiques pour augmenter vos performances.

Le ministère sur Twitter

Lettres d'information

Partagez cet article !