Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portail › Renforcement de la coopération économique et financière avec la Chine

Renforcement de la coopération économique et financière avec la Chine - 29/04/2013

Le déplacement du Président de la République en Chine a marqué une étape importante dans le renforcement du dialogue économique et financier entre la France et la Chine. A cette occasion, les Présidents ont annoncé l'instauration d'un dialogue économique de haut niveau.

Ce dialogue permettra d'aborder de manière régulière les politiques économiques, les coopérations financières, les enjeux globaux discutés au sein du G20, mais aussi les actions permettant de renforcer les investissements croisés créateurs d'emplois.

 

 

 

Ce dialogue, entre la 2e et la 5e puissance économique mondiale, avait été proposé par Pierre Moscovici à l'actuel Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors de leur rencontre à Pékin en janvier dernier. Pierre Moscovici le co-présidera avec le Vice Premier ministre chinois en charge des questions économiques.

Ce dialogue témoigne de l'intérêt partagé entre la France et la Chine d'établir un cadre de concertation privilégié sur des enjeux économiques et financiers d'intérêt commun. La Chine a en particulier besoin d'une Europe en croissance, alors même que cette dernière reste son premier partenaire commercial.

Pierre Moscovici s'est par ailleurs rendu à Hong Kong sur deux sujets :

  • accompagner l'internationalisation du Yuan via la place financière de Paris, ce qui permettra de soutenir les entreprises françaises dans leurs transactions avec la Chine. Pierre Moscovici a rencontré le secrétaire aux Finances, M. John Tsang, en présence d'Arnaud de Bresson, directeur général de Paris Europlace. La place de Paris dispose d'atouts importants, comme en témoigne la progression de près de 250% des paiements effectués en yuan, en France, entre mars 2012 et mars 2013.
  • renforccer les investissements chinois en France. L'objectif est de réduire le déséquilibre aujourd'hui existant : il existe trois fois plus d'investissements français en Chine que chinois en France. Pierre Moscovici a rencontré les principaux acteurs économiques de Hong Kong. Il a souligné l'action engagée depuis près d'un an au bénéfice de la stabilité de la zone euro et du renforcement de la compétitivité de l'économie française. C'est la crédibilité de cette action qui explique que les acteurs économiques étrangers continueront à investir en France au bénéfice de l'emploi sur le territoire.

    Haut de page

    © Le portail de l'économie et des finances