Accueil du portailArchives › « Quartiers numériques » : remise du rapport de la mission de préfiguration

« Quartiers numériques » : remise du rapport de la mission de préfiguration - 29/07/2013

data

 

En octobre dernier, le Gouvernement annonçait le lancement d'un projet de quartiers d’activités numériques de classe mondiale à Paris, en proche banlieue et dans les territoires. La Caisse des dépôts et consignation, chargée de la mission de préfiguration du projet, vient de remettre ses conclusions au Premier ministre.

 

 

 

 

 

 

Dans son rapport de mission de préfiguration, intitulé Les quartiers numériques - Une ambition collective au service du rayonnement international des écosystèmes numériques français et de leurs « Tech Champions », la Caisse des dépôts et consignations (CDC) émet huit recommandations et identifie trois enjeux majeurs (lire plus bas).

Les décisions du Gouvernement

Aux termes de ces recommandations, le Gouvernement a décidé de :

  • mettre en place un dispositif de quartiers numériques qui s’appuie sur les territoires pour engager une démarche collective, coordonnée au niveau national, qui favorise l'animation, la mise en réseau et le développement des différents écosystèmes numériques locaux ;
  • proposer aux territoires de promouvoir, ensemble à l'international, les entreprises du secteur, dans la perspective de renforcer l'attractivité économique de la France ;
  • mobiliser le Programme des investissements d’avenir (PIA), comme annoncé le 9 juillet dernier, avec un financement dédié à ce dispositif.

Initier les appels à projet ou à manifestation d'intérêt d'ici à fin octobre

Le Premier ministre a confié à Fleur Pellerin le soin d’organiser une concertation sur les conclusions du rapport, en lien avec Louis Gallois, commissaire général à l'investissement et Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la CDC. Il lui a demandé d’œuvrer pour initier, d'ici à la fin du mois d'octobre, les appels à projet ou à manifestation d'intérêt requis pour le lancement opérationnel du dispositif des « quartiers numériques ».

Pour mémoire, Fleur Pellerin avait confié, en décembre dernier, la mission de préfiguration « Quartiers numériques » à la CDC. La ministre avait également ouvert, en février, une consultation en ligne pour connaître les attentes, les besoins et les idées des acteurs concernés par les quartiers numériques, afin qu'ils participent à la définition du projet et au choix des orientations retenues. Cette consultation a reçu près de 700 contributions. Ses résultats, ainsi qu'une analyse comparative des clusters internationaux, sont à la base du rapport de mission de préfiguration remis par la CDC à Jean-Marc Ayrault.

>> Tout savoir sur le projet « Quartiers numériques »

Les huit recommandations de la CDC pour les « Quartiers numériques »

1- Mettre en réseau des « Quartiers numériques » d’excellence sur le territoire
>> Labelliser selon une démarche exigeante et ouverte à toutes les métropoles ; prévoir une gouvernance territoriale  distinguant le financement de l’immobilier de l’exploitation des bâtiments étendards.

2- Reconnaître Paris comme métropole numérique et vitrine internationale
>> Mobiliser et renforcer l’écosystème francilien pour positionner Paris comme un hub interconnectant les « Quartiers numériques » régionaux et contribuant à leur rayonnement international.

3- Déployer l’ultra haut débit fixe et mobile dans les « Quartiers numériques »
>> Susciter avec les opérateurs télécom des déploiements expérimentaux permettant de dépasser localement 1 Gb/s en FTTH, 150 Mb/s en mobile 4G et d’assurer une couverture wi-fi optimale.

4- Promouvoir une France créative, entrepreneuriale et innovante incarnée par les « Tech Champions »
>> Sélectionner chaque année les cinq à dix « Tech Champions » présentant le plus fort potentiel de croissance internationale, et concentrer sur ceux-ci les moyens de promotion et d’accès aux ressources tant publiques que privées.

5- Déployer une identité unique pour accroître la visibilité internationale des « Quartiers numériques »
>> Choisir une identité fédératrice à laquelle tous puissent adhérer, signifiante à l’étranger sans besoin de traduction, facile à écrire et à mémoriser, et qui incarne la puissance et l’ambition numériques françaises.

6-  Mettre l’initiative française en réseau avec plusieurs capitales numériques
>> Viser en priorité l’Europe ; prospecter les principaux pays émergents.

7- Déployer un dispositif fiscal attractif pour amplifier l’investissement des business angels
>> Poursuivre l’effort de comblement du déficit de financement des startup, et compléter les efforts déjà consentis par les pouvoirs publics en direction de l’amorçage, en stimulant le retour des business angels.

8- Mettre en oeuvre une gouvernance et un calendrier ambitieux
>> Articuler efficacement gouvernances nationale et territoriale ; incarner l’initiative par des « digital officers » ; déployer les « Quartiers numériques » en deux vagues successives ; utiliser les dispositifs du programme d’investissements d’avenir (PIA) pour certains financements.

Lire aussi

Un contrat de filière pour le secteur du numérique - 04/07/2013

Fleur Pellerin présente les résultats de la consultation sur les quartiers numériques - 04/06/13

Feuille de route pour le numérique - 01/03/13

« Quartiers numériques » : fédérer les acteurs du secteur du numérique - 07/02/2013

Lancement de la mission de préfiguration des « Quartiers numériques » - 04/12/2012

    Modifié le 29/09/2014

     

    Presse

     

     

    Investissements d'avenir

    Investissements d'avenir

     

     

    Un cluster : c'est quoi ?

    Un cluster regroupe sur un même territoire une multiplicité d’acteurs : organismes de recherche publique/privée,  établissements d’enseignement supérieur, investisseurs, grands groupes industriels, PME, start-ups… Ce regroupement permet de favoriser l’innovation et permet le passage de l’idée au marché.

     

    Partagez cet article !