Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portailÉconomie › Profil type du joueur en ligne
Économie

Profil type du joueur en ligne - 18/04/2013

L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a rendu publique son enquête sur la sociologie des joueurs en ligne. Zoom sur les principaux résultats.

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait du joueur en ligne

Quel est le profil du joueur en ligne ? Quel est son budget ? Comment appréhende-t-il cette activité ? L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a voulu répondre à ces questions au travers d'une enquête dont les résultats ont été rendus publics le 20 mars 2013. Cette étude présente pour la première fois des éléments relatifs au profil socioprofessionnel du joueur en ligne.

Point méthodologique

L'enquête de l'ARJEL a été menée entre juin et septembre 2012, par le biais d'un questionnaire en ligne adressé à des joueurs disposant d’au moins un compte joueur ouvert auprès d’un opérateur agréé. Plus de 500 réponses ont été obtenues, dont 400 exploitables. L'échantillon est composé de 61% de parieurs sportifs, 53% de joueurs de poker et 32% de parieurs hippiques. Mise à part une surreprésentation des parieurs sportifs, cette répartition est plutôt conforme à la réalité du marché, estime l'ARJEL. Au troisième trimestre 2012, les opérateurs déclaraient que 30% du total des comptes joueurs actifs étaient utilisés en paris sportifs, 25% en paris hippiques et 58% en poker.

Le joueur en ligne "type" est un homme âgé de 36 ans

Les principaux résultats de l'enquête montrent que le joueur en ligne est un homme, âgé de 36 ans en moyenne, le plus souvent employé de niveau BAC+2.

Parmi les répondants, les parieurs sportifs représentent la population la plus jeune, avec près de 60% de joueurs de moins de 35 ans. Les joueurs de poker présentent un profil assez similaire tandis que les parieurs hippiques sont généralement plus âgés : près de la moitié d’entre eux a entre 35 et 55 ans.

« La plupart du temps, le joueur en ligne vit en concubinage, n’a pas d’enfant et est locataire de son logement. Par ailleurs, il dispose, dans 64% des cas, d’un niveau de revenu net mensuel supérieur à 1 500 euros et compris entre 1500 euros et 2000 euros dans 22% des cas », précise l'ARJEL.

Moins de 50 euros de budget par mois

Selon l'étude, 50% des joueurs en ligne dépensent moins de 50 euros par mois en ligne, 42% entre 50 et 200 euros et 8% plus de 200 euros. Ils considèrent principalement cette activité comme un loisir du quotidien, jouent plusieurs fois par semaine le plus souvent, le soir ou le weekend, principalement seuls et depuis leur domicile.

Ce sont les joueurs de poker qui sont les plus assidus. 25% d'entre eux déclarent jouer quotidiennement, contre 22% des parieurs hippiques et 19% des parieurs sportifs.

>> Tout savoir sur le profil sociologique du joueur en ligne en consultant les résultats de l'enquête de l'ARJEL

 

 

 

Haut de page

© Le portail de l'économie et des finances