Accueil du portailFinances et comptes publics › Michel Sapin et Christian Eckert ont tenu un point presse à l’occasion de la publication des chiffres du déficit public 2015

Michel Sapin et Christian Eckert ont tenu un point presse à l’occasion de la publication des chiffres du déficit public 2015 - 25/03/2016

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget ont tenu un point presse vendredi 25 mars à l’occasion de la publication des comptes nationaux des administrations publiques pour 2015. Le déficit public se réduit fortement en 2015, les impôts baissent et la dette se stabilise.

 

 

© MEF

 

 

 

La première estimation du déficit public pour 2015 s’élève à 3,5%

L’INSEE a publié ce matin le déficit de l’ensemble des administrations publiques, qui s’élève à -3,5% du PIB sur l’année 2015 après 4,0% en 2014, contre -3,8% prévu au printemps.

La dette publique se stabilise (+0,4 point de PIB, contre une hausse de près de 3 points en 2013 et 2014, et de 5 points par an en moyenne entre 2007 et 2012), à 95,7% : elle connait ainsi sa plus faible progression depuis 2007.

Les prélèvements obligatoires ont baissé de 44,8% du PIB en 2014 à 44,5% grâce au CICE, au Pacte de responsabilité et de solidarité et aux baisses d’impôt sur le revenu pour les ménages.

La dépense publique a progressé à un rythme le plus faible depuis des décennies. En conséquence, la part des dépenses publiques dans la richesse nationale diminue de près de 1 point, à 55,3% du PIB.

Michel Sapin

« Nous avons assuré en 2015 une réduction des déficits compatible avec le retour de la croissance : le déficit a fortement diminué, de 4,0% en 2014 à 3,5% en 2015 et la croissance a été supérieure à nos attentes.

La réduction du déficit est d’autant plus notable que nous avons dû faire face à des dépenses imprévues, comme le renforcement des moyens liés à la sécurité, et que nous avons réduit les prélèvements, à 44,5% du PIB. C’est la première baisse des impôts dans notre pays depuis 2009.

C’est notre sérieux budgétaire qui nous a permis d’atteindre ces bons résultats. Nous continuerons en 2016 et en 2017 à réduire les déficits tout en finançant nos priorités, en baissant les prélèvements et en confortant la croissance et l’emploi. »

 

Christian Eckert

« Ces bons résultats découlent d’une méthode, ils ne sont pas le fruit du hasard. C’est tout d’abord une gestion rigoureuse et réactive de l’argent public. C’est aussi la volonté de maîtriser nos dépenses sans casser notre modèle social.  [...]

Ces bons résultats nous enseignent enfin que la réduction du déficit public résulte d’un effort partagé. La maîtrise de la dépense publique et les économies sont une réalité et sont rendues possibles car l’ensemble des organismes publics sont impliqués pour atteindre cet objectif. Cela est vrai pour l’Etat et ses opérateurs ; pour les comptes sociaux. Cela vaut également pour les collectivités locales, qui voient leur solde s’améliorer par rapport à 2014.»

 


Déficit public 2015 : les grandes lignes du... par economie-et-finances

Lire aussi

Comptes de la sécurité sociale pour 2015 : une amélioration de 2,4 milliards d’euros par rapport à 2014 - 16/03/2016 [397 Ko]

 

    Partagez cet article !

     

    Presse

    Communiqué : Le déficit public se réduit fortement en 2015, les impôts baissent, la dette se stabilise [23 Ko]

    Discours de Michel Sapin : Publication des chiffres du déficit public 2015[28 Ko]

    Discours de Christian Eckert : Publication des chiffres du déficit public 2015 [27 Ko]

     

    A télécharger

    Résultats du déficit public 2015 [377 Ko]

    Cliquer sur chaque image pour ouvrir l'infographie

    Infographie : la croissance est là, en légère accélération

    Infographie : Des déficits ramenés au niveau de 2008

    Infographie : une dépense maîtrisée tout en finançant nos priorités

    Infographie : Une dette qui se stabilise

    Infographie : Un taux de prélèvements obligatoires en baisse

    Infographie : Le solde du régime général en amélioration

    Infographie : Le solde des collectivités locales redevient excédentaire

    Partagez cet article !