Accueil du portailParticuliers › Services à la personne : généralisation du crédit d’impôt

Services à la personne : généralisation du crédit d’impôt

02/01/2017

À partir de janvier 2017, les dépenses engagées pour l'emploi d'un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d'impôt pour tous les contribuables. Jusqu'alors ce crédit d'impôt était réservé aux seuls actifs, les retraités ne bénéficiaient que d'une réduction d'impôt. Retour sur cette mesure fiscale de la loi de finances pour 2017 qui renforce l'incitation à recourir aux services à la personne.

Une mesure en faveur des retraités modestes

La loi de finances pour 2017 généralise le crédit d'impôt pour l'emploi d'une personne à domicile au 1er janvier 2017 : actifs et non actifs bénéficient désormais du même avantage, à savoir un crédit d'impôt. Jusqu'à présent, seuls les salariés ou les personnes au chômage pouvaient bénéficier de ce crédit d'impôt, les inactifs étaient seulement éligibles à une réduction d'impôt. La mesure favorise les inactifs faiblement imposés et non imposables (retraités et personnes handicapées).

Emploi à domicile : le crédit d'impôt

Le crédit d'impôt permet de déduire la moitié des frais engagés (charges sociales comprises) de l'impôt sur le revenu, dans la limite d'un plafond qui varie entre 12 000 et 20 000 euros. Si le contribuable est faiblement imposé ou non imposable, le contribuable est remboursé de la différence par l'administration fiscale.

1,3 million de ménages aux revenus modestes concernés

Cette mesure doit permettre à 1,3 million de ménages aux revenus modestes de faire baisser d'environ 20 % la fraction des dépenses à leur charge. Plus de la moitié des bénéficiaires de la mesure sont âgés de plus de 80 ans. Pour les finances publiques, le coût est d'un milliard d'euros.

Une mesure effective en 2018

Avec le décalage d'un an lié à la déclaration de l'impôt sur le revenu, le crédit d'impôt ne sera effectif qu'en 2018 pour les dépenses engagées à partir de janvier 2017. Dans le cadre du prélèvement à la source qui sera effectif au 1er janvier 2018, un acompte de crédit d’impôt sera versé à partir de février 2018. Le solde sera versé en août 2018.

Cette mesure s'inscrit dans la politique en faveur de l'emploi à domicile. Depuis le 1er décembre 2015, la réduction de cotisations sociales patronales dont bénéficient les particuliers-employeurs dans le cadre des services à la personne est passée de 75 centimes à deux euros par heure.

 

Loi de finances 2017

Services à la personne

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    29/01/2015

    Le développement des transports propres est une priorité pour mettre la France sur la voie de la transition énergétique, de la croissance verte et de la lutte contre le dérèglement climatique. Pour y contribuer, le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, ont présenté cinq nouvelles initiatives pour développer l’usage des véhicules électriques.

  • 12/11/2015

    De nombreuses personnes âgées ont été imposées pour la première fois à la taxe foncière et à la taxe d’habitation alors même que leur revenu n'a pas augmenté. Michel Sapin a présenté, sous la forme d'un amendement au projet de loi de finances pour 2016, un dispositif qui pérennise les exonérations des impôts locaux ayant bénéficié en 2014 à des personnes à revenu modeste.

  • © Fotolia

    30/11/2015

    L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement . Il concerne les particuliers comme les copropriétés. L’objectif du Gouvernement est d’améliorer l’accès des ménages à cet éco-prêt, tout en relançant le secteur du bâtiment. L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) s’inscrit dans le prolongement de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte qui fixe comme objectif la rénovation de 500 000 logements par an à compter de 2017. Quelles sont les caractéristiques du dispositif de l’éco-PTZ ? Quelles sont ses conditions d'attribution ?

  • 09/03/2017

    Vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique de votre logement ? Quelle que soit votre situation, il y a forcément une aide qui correspond à vos besoins d’éco-rénovation !

  • 27/12/2016

    Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 voire 75 % du montant versé, selon l’association choisie, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Cette réduction s'élève à 75 % pour l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Retour sur ce dispositif fiscal.

  • 16/01/2017

    En 2017, la baisse ciblée de l’impôt sur le revenu de 20 % bénéficiera à plus de 5 millions de foyers fiscaux pour un gain moyen de près de 200 euros. Pour le budget de l'État, cette mesure représente 1 milliard d'euros. Retour sur les modalités de cette baisse inscrite dans la loi de finances pour 2017 et effective dès janvier 2017.

Le ministère sur Twitter

Lettres d'information

Fermer

Lettres d'information

Besoin d’informations fiables, pratiques et utiles qui vous concernent ?

Abonnez-vous, c’est gratuit.

Partagez cet article !