• Facebook
  • Twitter
Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portailEurope et international › Investissements étrangers : la France dans le trio de tête européen
Europe et international - Industrie

Investissements étrangers : la France dans le trio de tête européen - 27/05/2014

Chaîne industrielle

Le Baromètre Ernst & Young de l'attractivité en Europe 2014, plublié le 27 mai, place la France dans le trio de tête en Europe (2e en termes d’emplois et 3e en termes de projets). Elle conforte son 1er rang en matière d’accueil des investissements étrangers en Europe dans le domaine industriel (depuis 2011).

 

 

 

 

©KEYSTONE/MAXPPP

 

L’accroissement du nombre de projets d’investissements étrangers permet ainsi à la France de retrouver le niveau de 2010. Le baromètre recense une croissance de 4,1% des implantations internationales en Europe, avec une progression de 14,6% au Royaume-Uni, de 12,3% en Allemagne et de 9,1% en France.

Innovation, qualité et productivité

La France enraye en 2013 la baisse du nombre de décisions d’investissement constatée par ce même baromètre en 2011 et 2012.

Parmi les nombreux atouts reconnus à la France, le baromètre d’Ernst & Young 2014 met en exergue la capacité d’innovation ainsi que la qualité et la productivité de la main d’œuvre française.

Un emploi sur quatre dans l’industrie

La France, terre d’accueil économique, compte plus de 20 000 entreprises étrangères représentant près de deux millions d’emplois, un tiers des exportations industrielles, 20% de la recherche entrepreneuriale et un emploi sur quatre dans l’industrie.

34% des investisseurs interrogés par Ernst & Young envisagent d’établir ou de développer des activités en France, un chiffre supérieur au Royaume-Uni et à l’Allemagne (27%), ou à la Belgique (20%).

    Haut de page

    © Le portail de l'économie et des finances