Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portailIGPDEL'IGPDEHistorique › Historique
Logo IGPDE

Institut de la gestion publique et du développement économique

Opérateur de formation permanente des ministères économiques et financiers
Acteur de la modernisation de l'action publique

Historique

L'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) a pris, en 2001, le relais du Centre de formation professionnelle et de perfectionnement (CFPP).
 

Chronologie sommaire (1937-2012)

 

 

L'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) a une histoire qui se déroule sur plus de 65 ans. Aperçu.

 

  • 2013 : Mylène Orange-Louboutin, directrice générale de l'IGPDE
  • 2012 : Mylène Orange-Louboutin, directrice générale de l'IGPDE
  • 2011 : l'IGPDE a obtenu le label « École de la GRH » pour sa formation de formateurs sur la diversité
    • création du Cycle des hautes études pour le développement économique Experts-Comptables de la région Languedoc-Roussillon (CHEDE’ec)
    • ouverture du site Les Livres en ligne de l’Institut de la gestion publique et du développement sur Revues.org.
       
  • 2010 : création d’une École de la modernisation de l’État.
    • mise en réseau des opérateurs de formation intervenant sur un périmètre thématique commun : l'IGPDE a conclu un partenariat avec les cinq instituts régionaux d'administration pour une mise en œuvre d'actions commune.
    • Création d'un CHEDE-Méditerranée (partenariat avec l'Institut d'études fiscales d'Espagne, l’École supérieure de l’économie et des finances d'Italie, l’Institut des finances du Liban et l’Institut des finances du Maroc).
       
  • 2009 : L'IGPDE obtient le Grand prix du management public du groupe "Moniteur" pour sa plateforme de formation en ligne
    • Création du cursus "conseiller mobilité carrière" en coopération avec la DGAFP et les IRA
    • Généralisation de l’inscription en ligne pour les préparations aux concours ; lancement du paiement en ligne
       
  • 2008 : Cinq directions ou services des ministères économique et financier signent des conventions avec l'IGPDE dans le cadre du projet de service
    • Le label "Ecole de la GRH" est décerné par la DGAFP à l'une des formations de l'IGPDE
    • Organisation, avec le secrétariat général des ministères économique et financier, de la première Journée des gestionnaires de ressources humaines (JGRH)
       
  • 2007 : Première année de mise en oeuvre du projet de service triennal 2007-2009
    • Création du département "Developpement économique"
    • Renforcement des formations européennes en vue de la préparation de la présidence française de l'Union européenne au deuxième semestre 2008
       
  • 2006 : Arrêté du 28 juillet 2006 modifiant celui du 5 juillet 2001 : rattachement de l'IGPDE au Secrétaire général du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie.
    • Lancement du Cycle "Défi Climat : comment agir pour lutter contre l'effet de serre ?"
       
  • 2005 : Ralph Dassa, deuxième Directeur général de l'IGPDE
    • Les "Journées de l'entreprise" deviennent les "Regards croisés sur l'entreprise"
    • Lancement, à l'automne, de "l'École de la LOLF"
       
  • 2004 : L'Institut devient, au 1er janvier, centre expérimental "LOLF". Un contrat d'objectifs sur deux ans (2004-2006) est signé à cette occasion.
    • L'Institut intègre, au 1er janvier, le "Comité pour l'histoire économique et financière de la France" (CHEFF), jusqu'alors rattaché au service de communication du MINEFI
    • Ouverture, en novembre, du site internet de l'IGPDE
       
  • 2003 : Mise en place du "Cycle des hautes études pour le développement économique" (CHEDE)
    • Lancement des "Rencontres économiques" et des "Journées de l'entreprise"
    • Mise en place de la nouvelle application informatique de gestion des actions de formation "CADRAN"
       
  • 2002 : Ouverture, en avril, de l'intranet de l'IGPDE "Éclair"
    • Lancement des premières "Rencontres internationales de la gestion publique" (RIGP)
    • Lancement du premier "Séminaire sur l'accompagnement des mutations économiques"
    • Lancement de l'activité de formation en ligne tuteurée (e-formation) de l'IGPDE
    • Lancement de l'"Université mutuelle"
       
  • 2001 : À partir de 2001 : un Institut au tournant du siècle
    • Benoît Chevauchez, premier Directeur général de l'IGPDE
    • René-Marc Viala, premier Directeur de l'IGPDE
    • Le CPCS (voir 1998) devient l'"Université des Cadres"
    • Création par arrêté du 5 juillet 2001 de "l'Institut de la gestion publique et du développement économique" (IGPDE) qui prend le relais du CFPP
  • 2000 : Inauguration, le 12 septembre, des nouveaux locaux du CFPP à Vincennes par Laurent Fabius, Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie
    • Ouverture, en septembre, de l'intranet pédagogique (le "Centre de ressources pédagogiques") du CFPP
       
  • 1990 - 1999 : de l'esprit de modernisation à la réforme
     
  • 1996-2001 : René-Marc Viala, douzième Directeur du CFPP
    • Modernisation de la chaîne d'édition des supports de formation et de préparations aux concours (reproduction numérique)
    • Mise en place d'une méthode d'évaluation commune des actions de formation
    • Mise en place de l'application informatique de gestion des actions de formation "SAVOIR"
    • Lancement, en 1992, des "Rencontres et Séminaires ministériels de cadres de direction" (R et SMCD), d'un nouveau "Cycle ministériel de formation initiale" (CMFI) et du "Centre de perfectionnement des cadres supérieurs" (CPCS), qui deviendra, à partir de 2001, l'"Université des Cadres"
    • Signature, en 1992, d'un contrat local d'initiative et de responsabilité.
       
  • 1991-1995 : Alain Casanova, onzième Directeur du CFPP
     
  • 1980 - 1990 : évolution des missions et des métiers
     
  • 1988-1990 : Christian Farlin, dixième Directeur du CFPP
     
  • 1987 : Marianne Levy-Rosenwald, neuvième Directrice du CFPP
    • L'Institut intègre, en 1985, le "Secteur interministériel de formation à l'organisation et au management" (SIFOM), jusqu'alors rattaché aux services du Premier ministre. Il disparaît (réorganisation) en 2001 avec la création de l'IGPDE
    • A partir de 1985, développement de l'activité de coopération administrative internationale du CFPP
       
  • 1985-1986 : Christian Mavet, huitième Directeur du CFPP
    • Mise en place, à partir de 1984, des correspondants formations dans les directions et services du ministère de l'économie et des finances : partenaire incontournable du CFPP dans les directions, leur rôle s'intensifie avec la mise en place des plans de formation à partir de 1989
       
  • 1984 : Mireille Dietrich, septième Directrice du CFPP
     
  • 1981-1983 : Dominique Abraham, sixième Directeur du CFPP
    • Réorientation de l'offre de formation pour répondre aux nouvelles demandes dans les domaines de l'informatique, de l'organisation du travail et de la gestion des ressources humaines. Émergence des demandes d'actions de formation spécifiques, hors catalogue
       
  • 1980 : Paul-Henri Watine, cinquième Directeur du CFPP
     
  • 1970-1979 : montée des formations liées au développement personnel
     
  • 1978 : création des Centre locaux interservices (CLIS), antennes de proximité du CFPP en Province. Ils fonctionnent jusqu'en 1998
     
  • 1977-1980 : Régis Gouze, quatrième Directeur du CFPP
     
  • 1975-1976 : Jean-Pierre Demumieux, troisième Directeur du CFPP
    • A partir de 1972, développement des formations informatiques, des formation aux langues étrangères et des enseignements généraux (mise en place de conférences de "culture générale")
       
  • 1960-1969 : un statut pour le CFPP
     
  • De 1963-1974, Jean Bastid est le deuxième Directeur du CFPP
    • Création, par décret du 6 août 1960, du "Centre de formation professionnelle et de perfectionnement" (CFPP)
       
  • De 1958 à 1967, le nombre d'agents au Centre passe de 20 à 70, le nombre de professeurs de 170 à 500, le nombre de stagiaires de 3500 à 26 000 et le nombre de préparations aux concours de 30 à 70
     
  • 1950 - 1959 : les préparations à l'ENA
    • Création, en 1954, d'une bibliothèque propre au Centre qui sera baptisée "Centre de documentation Pierre Mongeaud" en 2000
    • Ouverture, en 1952, des préparations aux concours des services extérieurs.
    • Ouverture, en 1950 et 1951, du cycle préparatoire à l'École nationale pour l'administration (ENA) et de la préparation au concours interne de l'ENA : ces préparations vont vite devenir le "fleuron" du Centre
       
  • 1943 - 1950 : "l'Université Mongeaud"
    • Ce que l'on appelle "l'Université Mongeaud", devient en 1947 le Centre de formation professionnelle
    • Pierre Mongeaud, instituteur en service détaché, coordonne en 1943 les cours oraux de remise à niveau et les préparations aux concours.
    • De 1943 à 1963, Pierre Mongeaud est le premier Directeur de ce qui deviendra le CFPP en 1960
       
  • 1937 - 1943 : balbutiements :
    • Premiers cours oraux donnés bénévolement au ministère des finances, rue de Rivoli.
 


Les informations à partir desquelles cette chronologie a été réalisée proviennent essentiellement d'une plaquette intitulée "Le CFPP - Chroniques & morceaux choisis 1937 / 2001". Mise à jour : 1er juillet 2010

© Le portail de l'économie et des finances