Accueil du portailEntreprises › Facturation électronique : ouverture de Chorus Pro, étape majeure de la simplification

Facturation électronique : ouverture de Chorus Pro, étape majeure de la simplification - 22/09/2016

Christian Eckert à l'AIFE le 20 septembre 2016

Lors d'une visite à l’Agence pour l’Informatique Financière de l’Etat (AIFE) le 20 septembre 2016, Christian Eckert a officialisé le lancement de Chorus Pro, le système de facturation électronique aux services de l’État, des collectivités et des entreprises. Ce projet majeur va simplifier la vie de plus d'un million d'entreprises et moderniser les administrations publiques.

 

 

Christian Eckert à l'AIFE le 20 septembre 2016 - ©MEF

 

Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics s’est rendu à l’Agence pour l’Informatique Financière de l’État mardi 20 septembre. Après un temps d’échange avec les agents de l’AIFE, puis une présentation de la solution de facturation électronique, il a tenu à saluer l’ouverture, ce jour même, de Chorus Pro aux collectivités locales et aux établissements publics pilotes, ainsi qu’aux services de l’État et à leurs fournisseurs, en remplacement de Chorus factures.

Près de 100 millions de factures électroniques par an

Christian Eckert a officialisé le lancement de Chorus Pro, près de 100 jours avant sa généralisation à toutes les entités publiques le 1er janvier 2017. Cette ouverture permettra de vérifier en condition réelle le fonctionnement de cette solution mutualisée, mise à disposition des entreprises et des entités publiques par l’État, sur des volumes de factures importants.

Mise en place par l’ordonnance du 26 juin 2014, l’obligation progressive de facturation électronique concerne l’ensemble des entités publiques et notamment toutes les collectivités, ainsi que les grandes entreprises dès le 1er janvier 2017. Toutes les factures émises par les fournisseurs de la sphère publique devront être ainsi dématérialisées d’ici 2020. Le volume global en cible est de près de 100 millions de factures par an.

Christian Eckert

La facturation électronique permettra aux entreprises d’alléger leur charge administrative, de se concentrer sur le coeur de leur activité et ainsi de gagner en compétitivité. Le coût de traitement des factures sera réduit puisque les timbres, enveloppes et papiers ne seront plus nécessaires. Les entreprises bénéficieront de nouveaux services comme l’accusé de réception automatique ou le suivi en ligne de l’état de traitement des factures. Enfin – et ce n’est pas le moindre des avantages - les délais de paiement seront réduits.

Extrait du discours prononcé le 20 septembre 2016 à l'AIFE

Chorus Pro, la facturation électronique facile et gratuite

Christian Eckert a pu constater la facilité d’utilisation de la solution proposée, à travers la démonstration qui lui a été faite du portail Chorus Pro, ouvert ce 20 septembre 2016 aux 18 collectivités locales et établissements publics pilotes. L’objectif de gommer toute complexité et de rendre l’accès à cette solution, gratuit et facile pour tous, quelle que soit la taille de l’entreprise ou de l’entité publique concernée, est clairement atteint. La solution Chorus Pro est également désormais offerte aux services des ministères et à leurs fournisseurs, et se substitue à Chorus factures qu’ils utilisaient depuis janvier 2012.

Cette visite a été l’occasion pour le ministre de rappeler les enjeux essentiels que porte la facturation électronique, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie mise en œuvre par l’État pour simplifier la vie des entreprises et moderniser les administrations publiques.

Sur la facturation électronique

La facturation électronique connaît une rapide montée en puissance depuis la loi de modernisation de l’économie dite LME du 4 août 2008 qui faisait obligation à l’État d’accepter les factures dématérialisées émises par ses fournisseurs à compter du 1er janvier 2012 et le lancement de Chorus factures la même année.

Ce mouvement s’est accéléré en 2012 dans le cadre de la simplification administrative de la loi visant à simplifier la vie des entreprises, et la directive européenne relative à la facturation électronique dans les marchés publics qui la rend progressivement obligatoire dans le secteur public. L’obligation faite à l’État d’accepter les factures électroniques sera généralisée aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics dès le 1er janvier 2017.

Lire aussi

Secteur public : la facture électronique obligatoire dès 2017

 

 

    Partagez cet article !

    Chorus Pro

    Accéder au portail Chorus Pro


    Suivre et partager

     

    Zoom sur l'AIFE

    L'agence pour l'Informatique financière de l'Etat (AIFE) est un service à compétence nationale créé en 2005, placé sous l’autorité du ministre des Finances et des Comptes publics. Elle est en charge du Système d’Information financière de l’État, dont le cœur est le progiciel Chorus, système d’information interministériel partagé par tous les acteurs publics dans les services centraux et déconcentrés de l’État. Il permet à l’Etat de gérer ses dépenses, ses recettes non fiscales et sa comptabilité.

    www.economie.gouv.fr/aife

     

     

    Partagez cet article !