Accueil du portailÉconomie sociale et solidaire › Une mutuelle, c'est quoi ?

Une mutuelle, c'est quoi ? - 27/11/2012

nuage de mots en rapport avec les mutuelles

Au fil des siècles, la mutualité a joué un rôle prédominant dans le développement des systèmes de protection sociale et de retraite que nous connaissons aujourd'hui. Il s'agit du mouvement social le plus ancien de l'histoire de France, avec une première mention d'une société de secours mutuel réportoriée en l'an 1319. Aujourd'hui, 38 millions de Français sont couverts par une mutuelle.
> Lire la suite

Au fil des siècles, la mutualité a joué un rôle prédominant dans le développement des systèmes de protection sociale et de retraite que nous connaissons aujourd'hui. Il s'agit du mouvement social le plus ancien de l'histoire de France, avec une première mention d'une société de secours mutuel réportoriée en l'an 1319. Aujourd'hui, 38 millions de Français sont couverts par une mutuelle.

 

 

 

 

 

 

 

Les grands principes d'une mutuelle

  • une organisation à but non lucratif ;
  • un fonctionnement basé sur la solidarité des cotisations ;
  • un principe d'autogestion par les décisions ;
  • un partage des revenus équitable.

Du latin « mutuus » signifiant « qui s’échange » ou encore « réciproque », une mutuelle désigne un organisme à but non lucratif, qui opère dans les secteurs de la prévoyance et de l'assurance.
Son financement est solidaire : chaque membre apporte une cotisation, permettant de financer une couverture sociale complémentaire à la Sécurité sociale, mais aussi des actions de prévoyance, de solidarité et d’entraide. Selon l'institut national de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES), les remboursements maladie représentent cependant les deux tiers de l’activité des mutuelles.

La mutuelle se caractérise également par sa gestion, qui est réalisée par les employés eux-mêmes sur le principe de l'autogestion. Les décisions sont prises de façon décentralisée le plus souvent possible, et les revenus sont partagés entre les salariés équitablement.

Deux typologies de mutuelles

Deux types d’entreprises peuvent prendre la forme d’une mutuelle : les mutuelles de santé au sens strict, mais aussi les sociétés d’assurances mutuelles. Les premières relèvent du code de la mutualité, les secondes du code des assurances. Dans cette dernière catégorie se retrouvent par exemple des groupes comme la MACIF, la MAIF ou encore la MAAF.

La distinction la plus importante entre une mutuelle de santé et une mutuelle d’assurance tient à l’interdiction de la sélection des risques pour les premières, soit en d’autres termes à l’absence de questionnaire médical. Contrairement aux assurances qui sont à but lucratif, les mutuelles proposent en effet des cotisations indépendantes du risque individuel. Les adhérents ne sont donc pas sélectionnés selon leur état de santé, et le risque est partagé entre tous.

 

Lire aussi :

Les mutuelles de santé offrent une couverture complémentaire à 38 millions de personnes- 27/11/2012

Groupe Macif : être proche de ses sociétaires- 20/11/2012

 

< Retour

    Partagez cet article !