Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portailArchives › 5e édition du concours Ekilibre
Archives

5e édition du concours Ekilibre - 29/04/2013

Dans le cadre de la Quinzaine du commerce équitable, le ministre délégué à l’économie sociale et solidaire et à la consommation, Benoît Hamon, lance la cinquième édition du concours EKILIBRE.

 

Le concours EKILIBRE, qui bénéficie de l’appui de nombreux acteurs du secteur, vise à promouvoir la création et le développement d’entreprises socialement innovantes dans le domaine du commerce équitable et du commerce solidaire. Pour cette cinquième édition, un nouveau prix sera décerné : le prix « Jeun’ESS », destiné aux participants de moins de 30 ans.

En soutenant le commerce équitable et le commerce solidaire à travers le concours EKILIBRE, le gouvernement souligne son attachement aux valeurs partagées par ces secteurs et l’économie sociale et solidaire.
Plus largement, le concours s’inscrit dans le cadre du plan d’action gouvernemental en faveur de la promotion du commerce équitable pour la période 2013/2017.

Ce concours est organisé par la direction générale de la cohésion sociale (DGCS), en lien avec les acteurs du secteur et des partenaires financiers.

Lauréats du concours EKILIBRE19/11/2013 - Benoît Hamon a remis les prix des lauréats du concours EKILIBRE

Benoît Hamon a remis les prix du concours EKILIBRE le 19 novembre à Bercy. Quatre lauréats ont été récompensés pour leurs initiatives dans le domaine du commerce équitable et du commerce solidaire.
Lire l'article

 

Pour participer au concours EKILIBRE

Les inscriptions sont désormais closes.

 

Règlement du concours EKILIBRE

Qui peut concourir ?

Le concours EKILIBRE concerne les porteurs d’un projet de création d’entreprise, d’association ou de fondation, ainsi que les structures créées depuis le 1er janvier 2009, dont l’activité principale est inscrite dans une démarche d’innovation sociale, liée au commerce équitable ou au commerce solidaire. Cependant, un prix de l’innovation pour le commerce équitable et le commerce solidaire est ouvert à toute entreprise indépendamment de sa date de création. C’est un moyen pour chacun d’entre eux de se faire connaître et d’appuyer le lancement de leur projet ou le développement de leur structure.

Les prix

Quatre prix de 5 000 euros seront ainsi décernés pour l’édition 2013 du concours :

  • Prix Commerce équitable (Chorum)
  • Prix Coup de coeur de l’ESS pour le commerce solidaire (Caisse des dépôts)
  • Prix Innovation pour le commerce équitable et le commerce solidaire (Crédit Coopératif* et Fondation d’entreprise Deloitte)
  • Prix « Jeun’ESS » pour les moins de 30 ans (Programme « Jeun’ESS »).

Les partenaires apporteront également leur soutien et leurs compétences pour l’organisation et la gestion du concours et offriront, dans le cadre de leurs activités, des accompagnements personnalisés aux lauréats : l’Adie (Association pour
le droit à l’initiative économique), l’APCE (Agence pour la création d’entreprises), les Boutiques de Gestion, le Club Entrepreneuriat social de l’Essec, Enactus, la PFCE (Plate-forme pour le commerce équitable), Max Havelaar.

Le groupe SOS apportera son soutien à l'organisation du concours notamment par une prestation en nature,  consistant à la fourniture du cocktail lors de la cérémonie de remise des prix.

La sélection

La sélection des projets se fera principalement sur la base des critères suivants :

  • le caractère innovant du projet, dans sa création ou son développement ;
  • la viabilité économique du projet ;
  • l’éthique du projet : le respect pour les catégories « Commerce équitable » et « Commerce solidaire » des principes et objectifs énoncés ;
  • le rapport client / fournisseur excluant les délégations de service public ;
  • le potentiel de création d’emplois ;
  • l’implication de femmes en qualité de porteurs de projet ;
  • la gouvernance de la structure :
    • pour la catégorie « Commerce équitable » : structures dont les statuts relèvent de l’économie sociale ou en partagent les valeurs, les finalités et les pratiques ;
    • pour la catégorie « Innovation pour le commerce équitable et le commerce solidaire » : structures dont les statuts relèvent de l’économie sociale ou en partagent les valeurs, les finalités et les pratiques ;
    • pour la catégorie « Coup de coeur de l’économie sociale » du jury : structures dont les statuts relèvent uniquement de l’économie sociale.
    • pour la catégorie « Jeun’ESS » : structures relevant des statuts de l’économie sociale ou bénéficiant de l’agrément « entreprise solidaire ».
  • l’âge du porteur de projet, inférieur à 30 ans pour la catégorie « Jeun’ESS ».

Concours Ekilibre : ils en parlent

Jérôme Faure, chef de la mission innovation, expérimentation sociale et économie sociale à la DGCS présente le concours. Sébastien Bellétoile de Solibulles (lauréat 2011) et Adrien George de Ludeki et Ekipazo (lauréat coup de coeur 2007) partagent leur vision d’une démarche entrepreneuriale dans le commerce équitable et solidaire.

Calendrier

- Retrait des dossiers de candidature : à compter du 2 mai 2013

- Date limite de remise des dossiers : 24 septembre 2013 à 12 heures. Inscriptions closes.

- Cérémonie de remise des prix au ministère de l’économie et des finances : 19 novembre 2013 à 11h30 pendant le « mois de l’ESS »

Aller plus loin

Direction générale de la cohésion sociale (DGCS)

La direction générale de la cohésion sociale est la direction d’administration centrale des ministères sociaux qui est chargée de la conception, du pilotage et de l’évaluation des politiques publiques de solidarité, de développement social et de promotion de l’égalité favorisant la cohésion sociale. Elle veille à la cohérence nationale et territoriale de ces politiques. [Lire plus sur social-sante.gouv.fr]

Le concours EKILIBRE 

Le concours national EKILIBRE, destiné aux jeunes entreprises (créées depuis le 1er janvier 2009) et aux projets en création, a pour objectif de promouvoir des initiatives économiques innovantes en matière de commerce équitable et de commerce solidaire, et d’inciter les futurs entrepreneurs à concevoir les relations commerciales sous l’axe de l’équité en plus des axes de rentabilité et de développement.

L'ESS

L'économie sociale et solidaire (ESS), c'est 200 000 entreprises en France, 10 % des salariés français et des valeurs qui redonne à l'humain une place centrale. Benoît Hamon, ministre chargé de l'ESS, présentera au second semestre 2013 un projet de loi. Dans cette perspective, le dossier spécial ESS donne toutes les clés pour découvrir et comprendre cette "économie qui bénéficie à tous".

www.economie-sociale-solidaire.gouv.fr

Téléchargement

Plaquette de présentation du concours Ekilibre (1,05 Mo)

 

    Modifié le 20/11/2013

    Haut de page

    © Le portail de l'économie et des finances