Accueil du portailÉconomie sociale et solidaire › Une feuille de route européenne pour l’Economie sociale et solidaire

Une feuille de route européenne pour l’Economie sociale et solidaire - 15/12/2015

En guise de clôture du mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS), Martine Pinville a participé le 4 décembre 2015 à la conférence européenne « Booster les entreprises sociales en Europe », à Luxembourg, dans le cadre de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne. Une déclaration en faveur de l'ESS a été signée par six Etats membres.

 

 

Zone piétonne de Luxembourg
© SIP, tous droits réservés

 

 

Conduite par le ministre luxembourgeois du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, la conférence des 3 et 4 décembre 2015 visait à « promouvoir les entreprises sociales en Europe ». Elle a abouti à la déclaration de Luxembourg.

Cette déclaration appelle à renforcer le soutien aux entreprises d’économie sociale et à accorder une importance particulière au « développement d’un écosystème financier adéquat ». Elle vise notamment à ce que l’économie sociale et solidaire, qui représente actuellement environ 6,5 % du PIB en Europe, fasse l’objet d’une meilleure reconnaissance en Europe et plus largement à l’international

Les six Etats membres ont également appelé la Commission européenne à s’engager davantage en faveur de la promotion de l’économie sociale.

Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, a présenté la politique française à l'endroit de l'économie sociale et solidaire et évoqué les travaux qui ont permis l'adoption de la loi ESS de 2014.  Ses homologues italien, luxembourgeois et slovène se sont engagés à leur tour à élaborer un cadre réglementaire clair de l’ESS.

Martine Pinville

« Nous devons parvenir à un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire. C’est pour cela que j’ai proposé de constituer un noyau d’Etats-membres volontaires, un groupe de travail informel pour faire émerger des projets transfrontaliers ambitieux. J’ai également proposé à mes homologues la création d’un fonds pour l’innovation sociale, la mise en place de pôles de coopération européens, ainsi qu’un grand rendez-vous en France en juin 2016 rassemblant tous les Etats volontaires. »

 

 

 

 

     

    Loi Economie sociale et solidaire

    La Loi Economie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 vise un changement d'échelle de l'Economie sociale et solidaire dans tous ses aspects, afin de construire avec les entreprises de l'économie sociale et solidaire une stratégie de croissance plus robuste, plus riche en emplois, plus durable et plus juste socialement.

    >> www.economie-sociale-solidaire.gouv.fr

     

    Aller plus loin

    Site de la présidence du Grand duché de Luxembourg

    Nicolas Schmit a présenté la Déclaration de Luxembourg pour l'économie sociale et solidaire en Europe

    Déclaration de Luxembourg - Feuille de route vers la création d'un écosystème plus complet pour les entreprises d'économie sociale

    Partagez cet article !