Suivez-nous sur les médias sociaux | Abonnez-vous aux lettres électroniques
Accueil du portailArchives › Contrefaçon : une meilleure perception des risques
Archives

Contrefaçon : une meilleure perception des risques - 12/11/2012

Contrefaçon : une meilleure perception des risques

Une enquête sur la perception de la contrefaçon témoigne d’une meilleure connaissance de ses risques et de ses dangers. Elle fait suite aux campagnes d'information dénonçant les méfaits de la contrefaçon. Cette enquête a été réalisée par l'IFOP pour l’Union des fabricants pour la protection internationale de la propriété intellectuelle (UNIFAB).

 

 

Saisie par la douane de médicaments contrefaits

 

 

L’enquête de l’UNIFAB sur Les Français et les dangers de la contrefaçon témoigne d'une prise de conscience croissante de la contrefaçon en général auprès de la population, de ses risques et de ses dangers.

  • Les Français ont bien conscience qu’ils peuvent être exposés à de la contrefaçon dans tous les domaines, bien qu'ils l'associent souvent au luxe et aux supports audiovisuels.
  • Si certains lieux d’achat de la contrefaçon sont plutôt bien connus (marchés, internet), le doute sur l’authenticité des produits diminue pour les boutiques de centre-ville, les hyper et les supermarchés.
  • Plus de la moitié des interviewés est bien consciente que le téléchargement illégal sur Internet relève de la contrefaçon.
  • Les représentations de la contrefaçon s’articulent autour de notions négatives : la faible qualité des produits, l’économie sous-terraine, le danger encouru et l’atteinte aux marques authentiques.

 

Deux chiffres significatifs

  • Neuf personnes sur dix ont conscience que l’achat de contrefaçons fait encourir un risque et la nature de la sanction est plutôt bien connue.
  • Trois personnes sur dix déclarent avoir déjà acheté de la contrefaçon (essentiellement dans les domaines du luxe et de l’audiovisuel), soit un recul de six points par rapport à 2005.

 

Les Français et les dangers de la contrefaçon

 


 

    Les Français et les dangers de la contrefaçon

    L'étude de l'IFOP Les Français et les dangers de la contrefaçon a été réalisée pour le compte de l'UNIFAB du 5 au 10 septembre 2012 sur un échantillon de 999 personnes. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

    Les Français et les dangers de la contrefaçon

    Communiqué de presse : près de  4 Français sur 10 ont déjà acheté de la contrefaçon sans le savoir - 24 octobre 2012

     

     

    Haut de page

    © Le portail de l'économie et des finances